TV

Jean-Pierre Pernaut : Une pétition lancée contre lui après un reportage sur les cheminots (Vidéo)

Jean-Pierre Pernaut : Une pétition lancée contre lui après un reportage sur les cheminots (Vidéo)

Un reportage sur les cheminots diffusé durant le JT de 13h sur TF1 a beaucoup agacé les concernés au point que l'un d'entre eux a décidé de lancer une pétition pour exiger des excuses de la part de Jean-Pierre Pernaut. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Depuis plusieurs mois, Jean-Pierre Pernaut fait beaucoup parler de lui pour ses présentations lors de son JT sur TF1. Ainsi en septembre dernier, le présentateur s'était montré très ému après le décès de Guy Béart : "Magnifique évocation de la carrière de Georges... de... Guy Béart. Pardon, je ne peux pas cacher mon émotion, et j'espère que vous l'avez ressentie dans ce reportage aussi. On fredonne toujours ses chansons, il est décédé ce matin à Garches, où il habitait, en faisant un malaise apparemment en sortant de chez lui". Mais aujourd'hui, Jean-Pierre Pernaut est en pleine tourmente après la diffusion d'un reportage le mardi 8 mars sur les cheminots qui affirment que les agents de la SNCF ont droit à "60 jours de congés par an" et touchent un salaire de "2 409 bruts par mois". Dans le sujet de TF1, le journaliste dit textuellement : "2409 € brut par mois par exemple pour un conducteur de train", avant d'ajouter "C'est un peu moins que le salaire moyen en France".

 

Déjà 16 000 signatures récoltées

 

Malheureusement pour Jean-Pierre Pernaut, ces informations ont beaucoup irrité un cheminot, Stéphane Filliard. Ce dernier a donc pris l'initiative de lancer une pétition destinée à obtenir du présentateur des excuses publiques, et a fait savoir sa colère : "Je suis cheminot, fils et petit-fils de cheminot et j'en ai ras le bol de devoir démentir en permanence les affirmations mensongères des médias inféodés au Médef qui, sentant le moment propice, pointent du doigt les privilèges, comme ils disent. Non Monsieur Pernaut, les cheminots n'ont pas 60 jours de congés, ils en ont d'ailleurs moins que vous, que l'on ne voit guère en période de congés scolaires. Non Monsieur Pernaut, les cheminots ne perçoivent pas tous 2409 euros brut mensuels, c'est le salaire d'un cadre comme moi avec 18 ans d'ancienneté. Je préfère ne pas m'étendre sur le vôtre, à côté duquel ce chiffre bidon paraîtrait bien ridicule. La décence voudrait que vous fassiez des excuses à tous ceux qui travaillent 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, dans des conditions toujours plus difficiles". Alors que la pétition a déjà récolté plus de 16 000 signatures, Jean-Pierre Pernaut n'a pas souhaité réagir.    

Réagissez à l'actu people