TV

Jean-Pierre Pernaut révèle une autre opération qu'il a subie il y a six ans (vidéo)

Jean-Pierre Pernaut révèle une autre opération qu'il a subie il y a six ans (vidéo)

Si Jean-Pierre Pernaut a mis en lumière son cancer du côlon, il a révélé dans "C à vous" ce vendredi 4 octobre avoir subi une autre opération il y a six ans dans le secret. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Avant de s'absenter du JT de 13h de TF1 il y a un an, Jean-Pierre Pernaut avait annoncé être atteint du cancer du côlon. Aujoud'hui guéri, le présentateur n'hésite pas à parler de la maladie pour participer à sa prévention et mettre en garde. "J'y tiens parce qu'il a fallu tellement de temps pour que les femmes acceptent de parler du cancer du sein, et le fait d'en parler, ça a amélioré la prévention. (...) Il faut que les hommes fassent attention" a-t-il prévenu sur le plateau de "C à vous" ce vendredi 4 octobre. En prenant la parole sur son état de santé, il a également fait taire les multiples rumeurs à son sujet.

Jean-Pierre Pernaut révèle son ancienne opération 

"Ah oui, je suis mort 10 fois, j’ai été opéré 15 fois…" lance Jean-Pierre Pernaut avant de faire une révélation en référence à la Une d’Ici Paris : "Cette semaine il paraît que j’ai été opéré du cœur… Je l’ai été il y a six ans mais ils ne l'ont pas su...". C'est donc dans le secret que le présentateur a subi cette opération dont il parle aujourd'hui sans pour autant s'étendre sur le sujet. En combattant ses soucis de santé, Jean-Pierre Pernaut a pu compter sur le soutien de sa femme Nathalie Marquay, frappée par "une leucémie foudroyante". "Ça a été la première, qui, en me rencontrant, m'a parlé de son cancer. Elle, en parle avec un tel naturel... Parce qu'il faut se battre contre le cancer" a-t-il confié. "Si on a peur d'un cancer, c'est pas la peine de se bagarrer. Un cancer c'est une maladie d'abord. (...) La prostate, heureusement, c'est un cancer simple, à condition de le prendre tôt. Ça a été mon cas, j’ai beaucoup de chance" a-t-il poursuivi dans son message de prévention.   

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people