TV

Jean-Paul Gaultier : Ses confidences bouleversantes sur son compagnon décédé

Jean-Paul Gaultier : Ses confidences bouleversantes sur son compagnon décédé

Jean-Paul Gaultier était l'invité de l'émission Le Divan de Marc-Olivier Fogiel sur France 3. L'occasion pour "l'enfant terrible de la mode" de revenir sur sa vie privée et professionnelle.

Chaque semaine, Marc-Olivier Fogiel fait passer un invité sur son Divan. Après Fabrice Luchini ou encore Thierry Ardisson, c'était hier soir au tour de Jean-Paul Gaultier de répondre au question du présentateur sur France 3.

Avec Marc-Olivier Fogiel, le créateur a évoqué son parcours de son enfance à l'éducation très stricte à sa carrière professionnelle et sa vie amoureuse.

"J'étais amputé"

Alors qu'il était âgé de 13 ans, sa grand-mère "sentant que [sa] grande sensibilité allait peut-êre [le] faire aller vers l'homosexualité", elle avait expliqué a Jean-Paul Gaultier que les homosexuels étaient des personnes "malades" avec qui il fallait "être gentil".

Dans sa vie, le styliste a connu un très grand amour avec Francis Menuge, rencontré en 1975. Ce dernier était également son compagnon dans le travail, puisqu'il gérait toute la partie administrative et financière de l'empire bâti par Jean-Paul Gaultier. Malheureusement, le grand amour du créateur est décédé du SIDA en 1990. Une terrible épreuve que raconte l'invité de Marc-Olivier Fogiel :

"C'était mon bras droit, mon bras gauche... j'étais amputé" confie-t-il ainsi avant d'ajouter : "C'est quelque chose d'unique ce que j'ai vécu. Même si sa disparition est plus que douloureuse, je ne regrette rien et je ne voudrais pas ne pas l'avoir connu. Je peux supporter tout ça du moment que je l'ai connu."

Si Jean-Paul Gaultier est parvenu à retomber amoureux, il explique que ce n'est "pas de la même façon". Aujourd'hui, il se bat pour l'avancée de la recherche sur le virus du SIDA et la prévention : "Le plus beau des vêtements, c'est le préservatif parce qu'il peut sauver des vies."

Réagissez à l'actu people