TV

Jean-Michel Maire : découvrez la somme incroyable qu’il touche pour des publicités sur Instagram (vidéo)

Jean-Michel Maire : découvrez la somme incroyable qu’il touche pour des publicités sur Instagram (vidéo)

Mardi 23 mai, dans "Touche Pas à Mon Poste", Jean-Michel Maire a dévoilé la somme qu’il touchait pour chacune de ses publicités sur Intragram. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

C’est l’un des sujets du moment : la gratification des publicités sur Instagram. Dimanche 21 mai, l’émission "Sept à Huit" sur "TF1" destinait d’ailleurs un de ses reportages à ce sujet. À l’occasion, les journalistes ont suivi la starlette Nabilla Benattia à Londres, où elle est installée. Ainsi, les téléspectateurs ont pris connaissance des sommes astronomiques que la jeune femme touche pour chacune de ses publicités sur Instagram. Si les marques sont généreuses, elles le sont avec tous les personnages médiatiques assez populaires sur le réseau social.

Une activité lucrative

Mardi 23 mai, Magali, présidente de l’agence de communication et marketing Shauna Event’s était sur le plateau de "TPMP". Invitée à réagir sur le reportage de "Sept à Huit", c’est aussi la tarification des publications Instagram de Jean-Michel Maire qu’elle a dévoilé. Le montant des gratifications pour le chroniqueur de "Touche Pas à Mon Poste" s’élèverait à 1000 euros par publicité publiée sur Instagram. Comme l’explique Magali, le montant est égal à la popularité de la célébrité sur les réseaux sociaux, Jean-Michel Maire étant suivi par 120.000 abonnés sur son compte Instagram. Quoiqu’il en soit, les publicités sur les réseaux sociaux constituent un revenu assez conséquent pour les célébrités, qui n’hésitent plus à multiplier les publications lucratives sur leurs comptes Instagram ou autre réseau social. Au top du classement, ce sont les candidats de télé-réalité qui vivent presque uniquement de ces revenus. À l’instar de Jessica Thivenin, la star de l’émission les Marseillais, qui gagnerait 24.000 euros par mois grâce aux publicités.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people