TV

Jean-Marie Bigard : Sa femme, Lola Marois, le défend et tacle François Cluzet (vidéo)

Jean-Marie Bigard : Sa femme, Lola Marois, le défend et tacle François Cluzet (vidéo)

Ce jeudi 19 novembre, Lola Marois s'est confiée à coeur ouvert face à Evelyne Thomas sur le plateau de Non Stop People. L'épouse de Jean-Marie Bigard a défendu son mari face aux critiques répétées de François Cluzet !

La lionne était de sortie ! Ce jeudi 19 novembre, Lola Marois, l'épouse de Jean-Marie Bigard qui a renoncé aux présidentielles de 2022, était invitée sur le plateau d'Evelyne Thomas sur Non Stop People. La comédienne est revenue sur les polémiques entourant son mari et sur les insultes qu'il a reçues de la part de François Cluzet. Lors d'une interview accordée à RTL, François Cluzet avait traité Jean-Marie Bigard "d'abruti total" et de "roi des beaufs". Des mots durs qui ont mis en colère Lola Marois. Face à Evelyne Thomas, l'épouse de l'humoriste a tenu à défendre son mari et a expliqué avoir été particulièrement touchée par les propos de l'acteur. 

"C'est une insulte qui est basse"

"Ça m'a touché. Je suis une mère juive, je suis une lionne... Il ne faut pas trop aller là ou j'aime les gens, donc bien sûr que ça m'a touchée. ll traite mon mari de roi des beaufs..." a-t-elle révélé à la présentatrice de Non Stop People avant de poursuivre : "Évidemment, mon mari, il a un côté beauf, c'est génial d'être beauf. Ça veut dire quoi, être le roi des beaufs ? Ça veut dire qu'il y a des millions de Français qui sont beaufs parce qu'ils rigolent à leurs blagues ?" En colère, Lola Marois a répondu aux critiques en s'attaquant à son tour à François Cluzet : "S'il avait un petit peu plus d'intelligence, il saurait lire entre les lignes et il verrait toute l'intelligence et la poésie qu'il y a dans les spectacles de mon mari. C'est une insulte qui est basse, parce qu'elle insulte beaucoup de Français, et c'est un manque d'intelligence de ne pas voir l'intelligence de mon mari." Elle a conclu avec humour qu'elle n'inviterait pas l'acteur à sa crémaillère. 

 

 

 

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people