TV

Jean-Marc Généreux en larmes évoque sa fille handicapée

Jean-Marc Généreux en larmes évoque sa fille handicapée

Ce samedi 30 mai sur le plateau de Salut les terriens, les téléspectateurs de Canal+ ont pu découvrir Jean-Marc Généreux sous un nouveau jour. Le juré survolté de Danse avec les stars a fait place au papa très ému qui parle de sa fille handicapée, Francesca, de manière très touchante.

Les téléspectateurs français sont habitués à voir Jean-Marc Généreux en pleine forme, voire même totalement survolté dans Danse avec les stars. Mais, le juré du concours de danse de TF1 a connu un véritable drame dans sa vie privée. En effet, sa fille Francesca est atteinte d'une maladie dégénérative très rare.

Un sujet que le danseur québecois aborde dans son livre Danse avec l'espoir, qu'il est venu présenter samedi dernier sur le plateau de Salut les terriens, l'émission de Thierry Ardisson sur Canal+.

"C'est vraiment pas facile d'en parler"

Alors que l'animateur commence à raconter les premiers signes de la maladie de Francesca, apparus alors qu'elle était tout bébé, l'émotion de Jean-Marc Généreux est palpable. "Un soir où elle pleure, vous découvez qu'elle n'arrive pas à saisir la tétine que vous lui tendez. Elle n'étire pas le bras. Très étonnant chez un enfant. A 20 mois elle n'a plus que deux mots : 'bébé' et 'papa'. Et  bientôt elle ne dit plus que 'bébé' " explique ainsi Thierry Ardisson.

Mais, bien qu'il soit parvenu à s'ouvrir dans son livre, il est trop difficile pour le juré de Danse avec les stars de parler de sa fille chérie sur le plateau de Salut les terriens : "C'est vraiment pas facile d'en parler, c'était beaucoup plus facile d'écrire. Tu vois pour moi écrire, c'était une thérapie et je revivais chaque moment intensément et je corroborais les faits avec France. Après, je faisais une introspection parce qu'il fallait que ça soit un peu de ma voix que ça sortait... On vit pas bien hein. On se pose toujours la question : 'Pourquoi nous ?' J'ai rien fait de mal. J'ai aimé une femme depuis l'âge de 9 ans et puis tu te dis 'mais pourquoi ?'"

En apprenant la maladie de sa fille Jean-Marc Généreux était sous le choc et il lui a fallu 5 semaines pour s'en remettre. Face à Thierry Ardisson, il rend hommage à sa femme, France : "Dans tout ça ce que je retiens, c'est ma femme. Elle a assuré. Moi c'est 5 semaines, elle c'est 5 minutes." Le danseur professionnelle s'est ensuite resaisi : "C'est l'engagement. C'est là l'essence même d'un couple. Elle a pas marié une loque humaine ma femme. Et puis, les enfants ne décident pas d'arriver ici. On provoque ce déclenchement de la nature, et je ne l'assumais plus."

Aujourd'hui, Francesca est en fauteuil roulant et ne peut communiquer par la parole. C'est avec beaucoup d'émotion que Jean-Marc Généreux explique comment il parvient à la faire réagir : "Elle est heureuse. C'est drôle parce qu'elle réagit à la voix, elle réagit au rythme et elle réagit aux mouvements rapides. C'est comme si tout cet épisode d'apprendre la danse qui ne me plaisait pas du tout à la base et tout d'un coup je tombe amoureux de cette forme de mouvement, aujourd'hui, me sert tellement. Je bouge, c'est le rythme, et elle ça l'a fait réagir. J'aurais été un prof de philo, elle n'aurait pas réagi ! Il fallait communiquer de cette façon et il y a quelque chose qui te guide dans la vie et qui te prépare à ça. Je ne suis pas un super papa, non non. Je suis loin d'être un super papa, je suis un papa ! Dans tout ça, ce qui est important c'est, si je peux inspirer d'autres papas [...] Au-delà de tout ça, il y a un mot qu'il faut que les gens retiennent c'est 'espoir', et c'est tout !"

Réagissez à l'actu people