TV

Jean-Luc Mélenchon tacle le "matheux" Cédric Villani et déclenche la colère sur Twitter (vidéo)

Jean-Luc Mélenchon tacle le "matheux" Cédric Villani et déclenche la colère sur Twitter (vidéo)

Le député de la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, Jean-Luc Mélenchon, a fait son entrée à l’Assemblée nationale ce mardi 20 juin. Le leader du parti de la France Insoumise a voulu se moquer du mathématicien Cédric Villani, nouveau député de La République En Marche. Un tacle qui a suscité de nombreuses réactions sur Twitter. Plus d’informations sur Non Stop Zapping.

Ce mardi 20 juin dans la matinée, face aux journalistes réunis devant le Palais Bourbon, Jean-Luc Mélenchon a réalisé ses premiers pas à l’Assemblée nationale. Le leader de La France Insoumise s’en est pris au mathématicien Cédric Villani, élu de La République En Marche dans la 5ème circonscription de l’Essonne. Entouré des autres élus de LFI, l’ancien candidat sortant de l’élection présidentielle a voulu dénoncer la "conscience sociale souvent assez faible" des députés de la nouvelle majorité parlementaire : "Il y a beaucoup de chercheurs, des intellectuels... J'ai vu le matheux là (Cédric Villani), je vais lui expliquer ce que c'est qu'un contrat de travail et il va tomber par terre !", a affirmé Jean-Luc Mélenchon.

Des nombreuses réactions sur Twitter

Une attaque de la part de Jean-Luc Mélenchon à l’égard de Cédric Villani qui a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux et notamment du principal intéressé sur son compte Twitter, non sans humour : "Cher Jean-Luc Mélenchon, Directeur de l'IHP, j'en ai vu des contrats de travail... mais c'est toujours un plaisir de recevoir des cours particuliers !". Un clash sur Twitter qui a autant agacé qu’amusé : "Le mépris de Jean-Luc Mélenchon pour Cédric Villani est scandaleux. Villani est un matheux qui a fait rayonner la France. Mélenchon n’a rien fait". "J’aimerais bien que Cédric Villani le matheux explique à Jean-Luc Mélenchon que 19 députés… C’est moins que 350 !", ont commenté des internautes sur Twitter. Voilà une petite rivalité qui devrait animer les prochains débats parlementaires.

 

Par Elisa Huet

Réagissez à l'actu people