TV

Jean-Claude Elfassi, “paparazzi voyou”, évoque ses regrets

Jean-Claude Elfassi, “paparazzi voyou”, évoque ses regrets

Alors qu'il semblait se faire discret ces dernières années, Jean-Claude Elfassi a fait une nouvelle appartion médiatique. En effet, le paparazzi a accordé un entretien à BFM TV. Au micro de la chaîne d'information, le photographe de stars a alors dressé le bilan de sa carrière, mais pas que. Il est également revenu sur certains de ses agissements qu'il regrette désormais.

Aujourd'ui, Jean-Claude Elfassi incarne le “paparazzi voyou” par excellence. Et ce statut, il le doit en partie à sa première photo buzz, à savoir celle de Jean-Marie Messier après son départ du groupe Vivendi en 2002. Alors qu'il avait vendu les clichés à Paris Match, Jean-Claude Elfassi s'était dès alors lancé dans une carrière de paparazzi. Alors qu'il a semble-t-il mis fin à sa carrière il y a quatre ans, le photographe de stars le plus célèbre de France a accordé un entretien à BFM TV. Ainsi, il s'est exprimé sur différents sujets, notamment sa carrière : “C'est une petite partie de ma vie et si tu me demandes si je regrette cette partie, je te dirai”, a-t-il lâché avant d'ajouter : “J'ai découvert quelque chose, je me suis bien amusé”.
Plus encore, Jean-Claude Elfassi a avoué que s'il en était arrivé là, c'est aussi et surtout grâce à son comportement. “Ce n'est peut-être pas une question d'égo parce que j'ai pas la grosse tête. C'est mon côté provocateur. Et ça je le revendique, je suis extrêmement provocateur. Quelqu'un de face, quelqu'un de gentil, on n'en parle pas. Si j'ai pu vendre des photos aussi cher, si j'ai pu faire tant de choses, c'est aussi grâce à ma provocation et à ma communication”, a-t-il estimé.

"Je ne le ferai plus, même pour beaucoup beaucoup d'argent"

Seulement, pour Jean-Claude Elfassi, les paparazzades sont loin derrière, comme il a tenu à le rappeler au micro de BFM TV : "Il n'est pas dit que je ne reprenne pas le travail... J'agis par palier. Par exemple, la photo people, ça c'est clair, j'ai arrêté il y a quatre ans et je ne recommencerai plus. Je ne le ferai pas, c'est sorti de ma tête. Même pour beaucoup beaucoup d'argent", a-t-il confié. Enfin, avant d'être le paparazzi qu'il a été, Jean-Claude Elfassi a également officié comme reporter de guerre. Un métier qu'il regrette avoir choisi aujourd'hui : "Si je dois regretter quelque chose, c'est plutôt les reportages de guerre parce que j'ai vraiment risqué ma vie. J'ai une famille, j'avais des enfants déjà et on n'est jamais à l'abri d'une balle perdue, d'une mine et de tout un tas de choses", a-t-il conclu.
 

Réagissez à l'actu people