TV

Jamel Debbouze papa poule : Il considère l’éducation comme un "acte politique" (vidéo)

Jamel Debbouze papa poule : Il considère l’éducation comme un "acte politique" (vidéo)

Ce mardi 10 septembre, Jamel Debbouze a évoqué l’éducation qu’il donne à ses enfants avec Mélissa Theuriau, sur le plateau de "C à vous" diffusé sur France 5. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

La famille pour Jamel Debbouze, c’est sacré. Marié à Mélissa Theuriau depuis 2008, l’humoriste de 44 ans est l’heureux papa de deux enfants : Lila et Léon. Ce mardi 10 septembre, celui qui est également acteur était l’invité d’Anne-Elisabeth Lemoine dans "C à vous, la suite". En pleine promotion pour son retour sur les planches avec son spectacle "Maintenant ou Jamel", le fameux révélateur de talents s’est confié. Le moins que l’on puisse dire est que si sa carrière a eu une place importante dans sa vie, c’est son rôle de père qui semble lui tenir véritablement à cœur depuis plusieurs années. Très investi, ce papa aimant estime que l’éducation qu’il donne à ses enfants est si importante qu’elle représente même un "acte politique" à part entière.

"On essaye de leur filer des valeurs"

"Convaincu" que de bien éduquer ses enfants et leur transmettre "les bonnes valeurs" est "la chose la plus concrète", Jamel Debbouze rappelle que "c’est eux qui feront le monde de demain". "Si on veut influer, inculquer, si on veut un peu diriger d’une certaine manière, c’est à cet endroit-là que ça se passe", explique-t-il avant d’annoncer amoureusement : "J’ai la chance d’être très bien accompagné. Mélissa est une mère hors pair… Avec moi on essaye de leur filer des valeurs qui vont leur permettre plus tard d’aborder le monde". "Il est de plus en plus compliqué. Je me suis rendu compte que j’avais peur pour eux, tout bonnement. C’est un sentiment que je ne connaissais pas", poursuit Jamel Debbouze en estimant qu’il est nécessaire d’être "un peu plus mesuré" et de "faire attention à ce qu’il dit » en présence de ses deux bouts de chou.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people