TV

Ils découvrent leur bien en vente sur Le Bon Coin alors qu'ils n'ont jamais posté d'annonces (Vidéo)

   / 5  
Ils découvrent leur bien en vente sur Le Bon Coin à leur inssu
1
Ils découvrent leur bien en vente sur Le Bon Coin à leur inssu
Ils découvrent leur bien en vente sur Le Bon Coin à leur inssu
2
Ils découvrent leur bien en vente sur Le Bon Coin à leur inssu
Ils découvrent leur bien en vente sur Le Bon Coin à leur inssu
3
Ils découvrent leur bien en vente sur Le Bon Coin à leur inssu
Ils découvrent leur bien en vente sur Le Bon Coin à leur inssu
4
Ils découvrent leur bien en vente sur Le Bon Coin à leur inssu
Ils découvrent leur bien en vente sur Le Bon Coin à leur inssu
5
Ils découvrent leur bien en vente sur Le Bon Coin à leur inssu

Depuis plusieurs semaines, des propriétaires de maisons ou de restaurants découvrent avec surprise que leur bien est à vendre sur Le Bon Coin. C'est ce qui est arrivé à un restaurateur en Ardèche et à un agriculteur de Mimizan. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Si Nicolas Sarkozy ne connaît pas le site du Bon Coin, d'autres en revanche en font les frais. Le mois dernier, le gérant d'un restaurant de Quintenan en Ardèche a eu la mauvaise surprise de découvrir que son établissement avait été mis en vente sur le site de petites annonces à son insu : "Je m’en suis rendu compte lorsque la fleuriste de Quintenas est venue me demander si je partais. Et depuis, le bruit a circulé partout, tout le monde croit qu’on vend. On a dû mettre des pancartes sur les vitrines du restaurant pour expliquer qu’on ne fermait pas et qu’on ne vendait pas", a expliqué le propriétaire à 20 Minutes.

Le Bon Coin mis en cause

A Mimizan, un agriculteur a dû lui aussi faire face à une escroquerie puisqu'un homme se fait passer pour lui et a mis en location sa maison sur Le Bon Coin. L'arnaqueur a repris une annonce que l'agriculteur avait publié sur un autre site : "Pour rassurer les futurs clients, l'escroc renvoie vers un faux site qui ressemble à Abritel où on retrouve toutes les informations sur ma maison", a expliqué Ivan Alquier. Mis en confiance, les clients sont prêts à payer et font donc un virement sur un compte bancaire : "J'ai appris qu'il avait ouvert au moins 5 comptes à mon nom en Espagne". Alors que les deux victimes ont informé le site du Bon Coin, ils ne peuvent pas retirer les annonces du site : "Moi je ne peux pas retirer l'annonce car je ne l'ai pas déposée. Le Bon Coin me demande d'en apporter la preuve", a expliqué le restaurateur en Ardèche. De son côté, l'agriculteur a porté plainte contre X à la gendarmerie.   

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people