TV

Il en pense quoi Camille ? - Capucine Anav : Totalement paniquée par la présence d’un clown (Vidéo)

Il en pense quoi Camille ? - Capucine Anav : Totalement paniquée par la présence d’un clown (Vidéo)

Dans la vie, tout le monde a ses propres phobies. Et si certaines personnes ont peur des araignées ou des serpents, d’autres ont des peurs pour le moins insolites. Et ce n’est pas Capucine Anav qui pourra dire le contraire. En effet, alors que l’émission "Il en pense quoi Camille ?" célébrait son dernier numéro, la chroniqueuse a eu la peur de sa vie face à ... un clown ! Non Stop Zapping vous en dit plus.

Peu importe son âge, il y a des choses que l’on ne peut pas contrôler, et les peurs en font malheureusement partie. En effet, dans la vie tout le monde même les personnes les plus téméraires, ont des phobies. Et si la majeure partie des gens ont peur des araignées, des serpents ou des fantômes, d’autres personnes ont des phobies bien plus insolites. Et ce n’est pas la jolie Capucine Anav qui pourra dire le contraire. En effet, alors que l’émission "Il en pense quoi Camille ?" célébrait son dernier numéro ce jeudi 29 juin, Camille Combal a eu la brillante idée de faire paniquer Capucine Anav.

Une séquence hilarante

Car si les fidèles téléspectateurs de C8 sont persuadés de tout connaitre sur leurs chroniqueurs préférés, ces derniers n’étaient probablement pas au courant de la phobie qui ronge Capucine Anav depuis toujours. Car si la jeune femme de 25 ans semble être très sûre d’elle, cette dernière a une peur bleue des clowns ! Alors afin de faire une blague à la chroniqueuse, Antoine Martinez l’acolyte de Camille Combal avait revêtu un horrible déguisement de clown. Et le moins que l’on puisse dire c’est que personne ne s’attendait à une telle réaction de la part de Capucine Anav. En effet, totalement paniquée, la jeune femme n’a pas hésité à violemment frapper le clown qu’elle avait en face d’elle, avant de se rendre compte que c’était son compère Antoine Martinez qui se trouvait dessous.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people