TV

Hugo Clément pose pour une publicité et crée la polémique avec Quotidien (Vidéo)

   / 6  
Hugo Clément dans Quotidien
1
Hugo Clément dans Quotidien
Le journaliste est l'une des vedettes de Quotidien
2
Le journaliste est l'une des vedettes de Quotidien
Hugo Clément est très apprécié sur les réseaux sociaux
3
Hugo Clément est très apprécié sur les réseaux sociaux
Hugo Clément a parfois essuyer de vives attaques pendant ses reportages
4
Hugo Clément a parfois essuyer de vives attaques pendant ses reportages
Hugo Clément dans Quotidien
5
Hugo Clément dans Quotidien
Hugo Clément dans Quotidien
6
Hugo Clément dans Quotidien

Le journaliste de Yann Barthès a joué les mannequins d’un jour pour une marque de prêt-à-porter haut de gamme. Problème : il n’a pas prévenu les équipes de Quotidien. De quoi créer quelques tensions. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Le journaliste de Quotidien, Hugo Clément, se retrouve au cœur d’une polémique après avoir posé pour une marque de prêt-à-porter haut de gamme. Le journaliste de Yann Barthès a joué les mannequins d’un jour pour Hast, une marque de chemises très chic pour homme. Sur le site de Hast, on pouvait voir le jeune journaliste se retrousser les manches avec un court descriptif de la séance. "Dans un Paris encore endormi, le journaliste Hugo Clément apparaît à la fois élégant et décontracté, sans pose ni artifice". Une séance photo réussie qui a pourtant été retirée du site quelques heures plus tard, sans explications.

La production de Quotidien demande le retrait des photos

Problème : Hugo Clément n’aurait pas informé la direction de Quotidien de cette séance photo. Or, dans la presse, la publicité faite par des journalistes pour des marques est assez mal vue. Selon le site Arrêt sur images, qui a pu contacter la marque, les photos auraient dû être retirées. "Sa production lui a dit qu’il ne fallait pas qu’il apparaisse, parce que ça les gênait. Il avait accepté sans demander à son employeur", explique le cofondateur de Hast. Toutefois, il précise également qu’Hugo Clément n’aurait pas été rémunéré pour cette séance photo. Pour l’heure, ni les équipes de Quotidien, ni le journaliste lui-même n’ont souhaité faire de commentaires.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people