TV

Hijab Décathlon : échange tendu sur le plateau de Laurence Ferrari (vidéo)

Hijab Décathlon : échange tendu sur le plateau de Laurence Ferrari (vidéo)

Mardi 26 février dans "Punchline" sur CNews, Laurence Ferrari et ses chroniqueurs débattaient sur le sujet du hijab de sport par Décathlon. Le ton est vite monté en plateau, et l'animatrice a été attaquée sur les réseaux sociaux. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

En début de semaine, Décathlon a déclenché une vive polémique et relancé un grand débat en France : la marque de sport a dévoilé son hijab de sport, un voile pour permettre aux femmes de confession musulmane de faire du sport dans des conditions plus agréables. Un véritable tollé a démarré sur les réseaux sociaux, notamment par diverses réactions à droite et à l'extrême droite qui dénoncent cette volonté marketing de la part de la marque française. Des critiques qu'avait pu notamment essuyer Nike lors du lancement de son propre niqab de sport. Hier soir sur le plateau de "Punchline" sur CNews, le ton est monté entre l'animatrice Laurence Ferrari et son chroniqueur Clément Viktorovich.

"C'est la liberté ! La liberté ! Liberté de ne pas porter le voile !"

"Nous sommes ici en France dans un pays qui est une République (...) l'un des droits fondamentaux, c'est le droit pour chacun de se vêtir comme il le désire (...) le voile en France est légal tout comme l'est le port de la kippa ou d'une croix visible" a lancé Clément Viktorovich. Laurence Ferrari a alors voulu lui faire réaliser la situation : "Vous en voyez beaucoup vous des croix et des kippas quand on fait des courses à pied ? Bah non !" a répondu l'animatrice. Alors que Clément Viktorovich rappelait les valeurs de la République (Liberté, égalité, fraternité) et surtout la laïcité, Laurence Ferrari s'est emportée : "C'est la liberté ! La liberté ! Liberté de ne pas porter le voile !" a déclaré l'animatrice, passablement énervée. Depuis, c'est un véritable déferlement de haine contre Laurence Ferrari qui a débuté sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes lui reprochant son attitude.

 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people