TV

Heurts entre supporters et policiers à Lyon après la victoire de l'OL en Ligue des Champions (Vidéo)

Heurts entre supporters et policiers à Lyon après la victoire de l'OL en Ligue des Champions (Vidéo)
Capture Cnews

Après la victoire de l'OL en Ligue des Champions face à Manchester City, les supporters ont envahi le centre-ville de Lyon jusqu'à provoquer des heurts avec la police. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

C'est l'exploit de ces quarts de finale. L'OL s'est qualifiée en battant 3-1 Manchester City. On savait les hommes de Rudy Garcia capables de se surpasser comme ils avaient pu le faire face à la Juventus de Turin, mais on ne les attendaient sûrement pas à ce niveau de la compétition. Déjouant tous les pronostics, les Lyonnais accèdent ainsi aux demi-finales de la Ligue des Champions. Cela fait donc deux clubs tricolores dans le dernier carré : Lyon et le PSG. Cela n'était encore jamais arrivé. De leur côté, les féminines de l'OL ont battu la Juventus de Turin en finale du Trophée Veolia. De bon augure à une semaine du début de la Ligue des Champions féminine.

Des heurts Place des Terreaux

A Lyon samedi soir, les supporters qui se sont massés dans les bars pour suivre le match contre Manchester City sans forcément respecter les gestes barrières et le port du masque, ont ensuite longtemps investi le centre-ville et notamment la Place des Terreaux. Des feux d'artifice ont été tirés et une trentaine tapages nocturnes déclarés selon Le Progrès. La police est intervenue vers 23h30 pour disperser la foule Place des Terreaux. Puis des heurts ont éclaté entre supporters et policiers.

"C'est tendu avec les ultras parce que la majorité des spectateurs se comportent de manière très correcte. Mais vous avez toujours des ultras et ça existe depuis des lustres, qui ne peuvent exprimer leur satisfaction qu'en cassant ou en dégradant ou se battant avec les forces de l'ordre", commente Rocco Contento, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP-Police à Paris sur le plateau de la matinale de CNews.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people