TV

Hatem Ben Arfa : Le joueur veut prouver qu'il s'est assagi avec sa dernière vidéo

   / 4  
Hatem Ben Arfa a posté une vidéo sur son Instagram
1
Hatem Ben Arfa a posté une vidéo sur son Instagram
Dans cette dernière, il retrace une période
2
Dans cette dernière, il retrace une période
Pendant laquelle il ne faisait que se rebeller
3
Pendant laquelle il ne faisait que se rebeller
Il explique que cela n'arriverait plus aujourd'hui
4
Il explique que cela n'arriverait plus aujourd'hui

Hatem Ben Arfa a désormais un bon nombre d'années de football derrière lui. A 29 ans, il compte bien montrer qu'il s'est assagi. Focus avec Non Stop Zapping

Aujourd'hui, Hatem Ben Arfa a sorti une vidéo sur son instagram mettant en scène deux époques de sa vie : une où a vingt ans, il était très indiscipliné et a fait un choix qu'il a regretté. Dans la vidéo, on peut l'entendre raconter : "A l'Om, l'entraineur m'a demandé d'aller m'échauffer pour aller sur le terrain, et j'ai dit "Non, j'y vais pas". Il n'en croyait pas ses oreilles." A l'époque, ça avait fait beaucoup de bruit. Eric Gerets  avait déclaré : "c’est la première fois de ma vie que je vois ça, mais j'ai réussi à garder mon calme. J'ai fait belle figure dans l'entretien. Il y a quelques années, on aurait eu des blessures des deux côtés!" Puis, Hatem Ben Arfa s'est excusé. Lorik Cana a expliqué : "Ses excuses ont été très bien acceptées par le groupe et le capitaine, Lorik Cana. Il sait qu'il a fait une "connerie", mais elle vient d'un compétiteur et je préfère cela à un joueur qui s'en fout. Hatem a 20 ans, il a le droit à l'erreur, ce n'est pas dramatique." 

Un Hatem Ben Arfa repenti 

Sauf qu'aujourd'hui, certains ne lui font plus confiance à cause de ces actes de rebellion. Repenti, Hatem Ben Arfa entend montrer avec cette vidéo qu'il a changé. La deuxième époque c'est maintenant, à 29 ans. Il est désormais au PSG, et explique : "maintenant, si on me laisse aller sur le terrain ne serait-ce que 15 secondes, j'y irais sans hésiter. Et je sais qu'en 15 secondes je pourrais marquer". A bon entendeur... 

Par Mandi Heshmati

Réagissez à l'actu people