TV

Guy Bedos relaxé par la justice, Nadine Morano pousse un gros coup de gueule (Vidéo)

   / 5  
Nadine Morano était invitée sur LCI ce lundi 10 octobre
1
Nadine Morano était invitée sur LCI ce lundi 10 octobre
Elle est revenue sur son affaire contre Guy bedos
2
Elle est revenue sur son affaire contre Guy bedos
Alors que l'humoriste a insulté Nadine Morano, il a été relaxé par la justice
3
Alors que l'humoriste a insulté Nadine Morano, il a été relaxé par la justice
Nadine Morano a poussé un gros coup de gueule contre Guy Bedos
4
Nadine Morano a poussé un gros coup de gueule contre Guy Bedos
L'eurodéputée en veut à la justice
5
L'eurodéputée en veut à la justice

Alors que Guy Bedos a de nouveau été relaxé par la justice il y a quelques semaines après avoir insulté sur scène Nadine Morano, cette dernière a violemment réagi sur LCI ce lundi 10 octobre. L'eurodéputée n'a pas hésité à pousser un coup de gueule contre l'humoriste. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Le guerre continue entre Nadine Morano et Guy Bedos. Alors qu’en 2013, l’humoriste avait qualifié de "conne" l’eurodéputée et que cette dernière avait porté plainte, la justice a finalement relaxé Guy Bedos. Face à cette décision, Nadine Morano a annoncé sa décision de se pourvoir en cassation pour tenter de faire condamner l’humoriste et a dénoncé dans un long post sur facebook la décision de la Cour d’appel de Nancy : "Après le célèbre mur des cons, comment garder confiance en une impartialité de la justice. quand la justice reconnaît un droit à insulter, elle met en danger les femmes. Demain, un homme pourra insulter de conne ou de salope sa compagne en se targuant de l’impunité de Guy Bedos. Pauvre France où le respect est une valeur tellement bafouée. Je demande donc à mes avocats de se pourvoir en cassation". 

"Le statut d’humoriste ne donne pas le droit à tout"

Invitée ce lundi 10 octobre sur LCI, Nadine Morano a de nouveau déploré la relaxe de Guy Bedos : "J’estime que d’être humoriste ne vous donne le droit, alors que tous les citoyens n’ont pas le droit de vous insulter, si demain un citoyen vous insulte, il sera condamné parce qu’il n’a pas le droit de le faire. Et c’est pas parce qu’on a le statut d’humoriste qu’on doit tout se permettre vis-à-vis des femmes". Et alors que la journaliste insiste sur le statut d’humoriste de Guy Bedos, Nadine Morano réagit aussitôt : "Vous savez que Laurent Gerra a été condamné par la justice. Il avait été attaqué aussi par la famille Le Pen, Guy Bedos a été attaqué à de multiples reprise, et je n’entends pas me faire insulter dans ma ville, j’ai une famille, j’ai des enfants. Je trouve que le statut d’humoriste ne donne pas droit à tout".   

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people