TV

Guy Bedos au bord des larmes en voyant des images de son ex-femme Sophie Daumier (Vidéo)

Guy Bedos au bord des larmes en voyant des images de son ex-femme Sophie Daumier (Vidéo)

Entre 1965 et 1977, Guy Bedos a été marié à Sophie Daumier. Mais en 2003, l’actrice est décédée des suites d’une maladie génétique. Mais aujourd'hui, l’humoriste ne semble toujours pas remis de cette disparition. En effet, il s’est montré très ému dans l'émission "L'âge d'or des variétés" en visionnant des images de lui et la comédienne filmées en 1972. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ces dernières années, Guy Bedos a beaucoup fait parler de lui avec ses clashs à répétition avec Nadine Morano ou encore Marine Le Pen. En décembre 2015, il déclarait notamment sur "Europe 1" : "Il y a deux nanas de droite qui me cherchent. C'est Marine Le Pen et Nadine Morano. Le procès n'est pas encore passé, c'est très long. Je suis comme Sarkozy, j'attends. J'avais dit que Nadine Morano était conne, je ne sais plus quoi. Et en plus j'ai aggravé mon cas en ajoutant que si Nadine Morano était conne, ce n'est pas de la diffamation, c'est de l'information. Je ne demande pas pardon. J'ai vu deux juges d'instruction qui étaient d'accord avec moi."

"Je suis touché de voir Sophie"

En octobre dernier, Guy Bedos a d’ailleurs été relaxé dans l’affaire qui l’opposait à Nadine Morano. Ce qui a eu le don de mettre en colère l’ancienne Secrétaire d’Etat de Nicolas Sarkozy. Mais lundi, c’est un Guy Bedos très ému que les téléspectateurs ont pu apercevoir dans l’émission de "France 3", "L'âge d'or des variétés". En effet, l’humoriste était au bord des larmes en voyant des images de lui et son ex-femme, Sophie Daumier, décédée en 2003. "Je suis touché de voir Sophie, comme ça, tellement vivante. Je ne peux pas parler. Les images-là qui surgissent... No comment", a-t-il expliqué. En 2015, Guy Bedos avait évoqué dans "VSD" la mort de l’actrice. "J'ai volé à Simone Signoret cette phrase : "Je ne désaime pas." Alors voilà, j'adore ma femme actuelle et c'est à la vie à la mort entre nous, mais je n'ai jamais cessé de penser à Sophie."

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people