TV

Guillaume Canet : Nagui défend son prochain film Astérix et Obélix (vidéo)

Guillaume Canet : Nagui défend son prochain film Astérix et Obélix (vidéo)

Lors d'une question sur le prochain film Astérix et Obélix réalisé par Guillaume Canet, Nagui a pris sa défense après les critiques dans "Tout le monde veut prendre sa place" ce samedi 1er février. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Le cinquième film sur les aventures d'Astérix et Obélix sera réalisé par Guillaume Canet. Dans cette réalisation intitulée "L’empire du milieu" qui devrait se dérouler en Chine, les rôles des deux célèbres personnages vont marquer un changement par rapport aux précédents films. Le duo sera incarné par Guillaume Canet dans le rôle d'Astérix et son ami Gilles Lellouche dans la peau d'Obélix, longtemps associé à Gérard Depardieu. Des choix qui n'ont pas fait l'unanimité lors de l'annonce en octobre dernier. Alors que le tournage du film doit débuter au printemps 2020, les commentaires négatifs sur le film et le choix du casting n'ont pas plu à Nagui.

Nagui défend le choix du casting

Sur le plateau de "Tout le monde veut prendre sa place" ce samedi 1er février, Nagui a posé une question sur ce film à un candidat : "Quel cinéaste doit réaliser le prochain Asterix, dont la sortie est prévue en 2021 ? Jean-Pierre Jeunet, Guillaume Canet, Jacques Audiard ou Jean-Luc Godard". L'animateur en a alors profité pour prendre la défense de Guillaume Canet. "Ils ont fait avec Gilles Lellouche une photo sur les réseaux sociaux pour annoncer le film. Ils se sont fait déchirer la tête par les fans d’Astérix… C’est bien de juger, mais au moins, avant, laissez-les faire, vous verrez bien quel Astérix ils vont faire. Et puis Guillaume Canet est un très bon réalisateur", a-t-il lancé avant d'évoquer le choix de Gilles Lellouche : "Pour une fois. Ça a toujours été Gérard Depardieu, dans tous les Astérix, quel que soit le réalisateur". Ce nouveau film où figurent aussi Marion Cotillard dans le rôle de Cléopâtre et Jonathan Cohen, devrait être attendu au tournant.

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people