TV

Grève SNCF : Les journalistes de Quotidien dévoilent les difficultés à filmer dans une gare (Vidéo)

Grève SNCF : Les journalistes de Quotidien dévoilent les difficultés à filmer dans une gare (Vidéo)

Alors que la SNCF s’est lancée dans une grève durant trois mois, les journaux télévisés ont eu du mal à aller filmer dans les gares. Rare équipe à avoir eu une autorisation, Quotidien a pu démontrer les difficultés inattendues pour prendre quelques images. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Le sujet risque de passionner les journaux télévisés pendant plusieurs semaines. Mais alors que la SNCF s’est lancée dans une grève perlée de trois mois, les journalistes des journaux télévisés ont à présent beaucoup de mal à avoir une autorisation pour filmer dans les gares. Ce mercredi 4 avril, Azzeddine Ahmed-Chaouch, journaliste pour Quotidien, a dévoilé les difficultés pour avoir des images de cette grève. Après avoir négocié auprès des services de la communication de la SNCF, le journaliste a obtenu l’autorisation en étant accompagné d’une responsable de l’entreprise dans la gare Montparnasse. Mais malgré cela, le journaliste a été littéralement harcelé par le personnel de la gare pour savoir s’il avait bien une autorisation. Une scène complètement surréaliste.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people