TV

Gilles Verdez addict aux médicaments : ses révélations chocs (vidéo)

Gilles Verdez addict aux médicaments : ses révélations chocs (vidéo)

Ce mercredi 8 janvier dans "C’est que de la télé" diffusé sur C8, Gilles Verdez a fait des révélations au sujet de sa grande consommation de médicaments. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Aller à la pharmacie plutôt que d’aller voir le médecin ? C’est le réflexe de nombreuses personnes lorsqu’elles ont un petit problème de santé qu’elles souhaitent régler rapidement. Gilles Verdez fait partie de ces gens qui préfèrent se tourner vers l’industrie pharmaceutique pour se soigner. Le journaliste de 55 ans a fait des révélations dans "C’est que de la télé" diffusé sur C8 ce mercredi 8 janvier. Alors que Valérie Bénaïm alertait les téléspectateurs concernant l’automédication, le chroniqueur a expliqué qu’il y avait recours "à forte dose !". "Gilles, c’est très dangereux !", prévient sa collègue Ludivine Rétory. Pour sa défense, Gilles Verdez explique comment il a pris cette habitude de tenter de prendre soin de lui par lui-même. "Par exemple je tousse… On me demande ‘vous voulez [un médicament pour, NDLR] toux grasse ou toux sèche ?’ Je n’en sais rien et je prends les deux !", affirme-t-il.

Un client qui sait comment obtenir ce qu’il veut

Conscient des risques qu’une consommation excessive de médicaments en libre-service peut avoir sur sa santé, le chroniqueur s’attaque aux pharmaciens. "Honnêtement, ils sont responsables !", estime-t-il, en mentionnant aussi le fait qu’il est "difficile d’obtenir des rendez-vous" avec des professionnels de la santé. Décidé à se soigner sans l’aide de personne, Gilles Verdez n’a pas peur de dire qu’il se présente souvent sans ordonnance et réclame des médicaments aux pharmaciens. Afin de les amadouer et parvenir à ses fins, Gilles Verdez leur offre son "sourire" le plus "angélique". "Ça passe, on me donne tout !", se félicite-t-il, ravi de gagner du temps.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people