TV

George Floyd : Donald Trump annonce le déploiement de l'armée, les émeutes continuent (Vidéo)

George Floyd : Donald Trump annonce le déploiement de l'armée, les émeutes continuent (Vidéo)

Dans un bref discours prononcé lundi 1er juin le président des Etats-Unis, Donald Trump, a annoncé déployer l'armée dans le pays pour faire revenir le calme. Il s'est ensuite rendu devant une église, Bible à la main. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Lundi 1er juin, Donald Trump a donné une conférence de presse devant la Maison Blanche. Le président des Etats-Unis qui a été mis en sécurité avec sa famille dans le bunker n'apprécie guère la situation. Depuis la mort de George Floyd lundi 25 mai, les manifestations se multiplient aux USA. Les people ne sont pas en reste et défilent aux côtés d'anonymes. Le groupe de hackers Anonymous a menacé de faire des révélations sur la police. Certaines villes ont instauré des couvre-feu. A Washington, la situation est très tendue. Des manifestants ont mis le feu devant la Maison Blanche dimanche soir. De quoi inquiéter un peu plus sur l'état du pays, déjà durement touché par la crise du coronavirus.

"Une honte absolue"

"Ce qui s'est produit dans cette ville la nuit dernière est une honte absolue", a commencé Donald Trump à propos de la situation à Washington. "Je déploie des milliers de militaires, des officiers lourdement armés pour stopper les émeutes, les pillage et les destructions", a-t-il annoncé. Il a ensuite prévenu que toute personne qui serait arrêtée serait poursuivie avant de s'en prendre aux gouverneurs des Etats pour leur manque de fermeté. "Des ressources fédérales supplémentaires vont être déployées et un centre de commandement central en commission avec l'État et les gouvernements locaux qui comprendra le général Milley et AG Barr mis en place", a confirmé l'attachée de presse de la Maison Blanche Kayleigh McEnany.

C'est le premier discours de Donald Trump depuis le début des manifestations et plutôt que d'appeler au calme, il a préféré taper du poing. Dès la fin de son discours, il s'est rendu à l'église St-John's devant laquelle il a posé pour les journalistes, Bible à la main. La veille, l'église avait prise pour cible par les manifestants

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people