TV

Fusillade des Champs-Élysées : l'émission de France 2 interrompue trop tard par David Pujadas selon Twitter (Vidéo)

Fusillade des Champs-Élysées : l'émission de France 2 interrompue trop tard par David Pujadas selon Twitter (Vidéo)

Le jeudi 20 avril des coups de feu retentissaient sur les Champs-Élysées, alors que les 11 candidats à la présidentielle défendaient leur programme sur le plateau de France 2. David Pujadas et Léa Salamé, aux commandes de l’émission "15 minutes pour convaincre", ont parlé de l’événement 50 minutes après qu’il se soit produit, ce que Twitter a vivement critiqué. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Une fusillade a éclaté ce jeudi 20 avril, sur les Champs-Élysées, visant des agents des forces de l’ordre. Vers 21 heures, au niveau de Marks & Spencer, un policier a été tué alors qu’un autre a été grièvement blessé, par deux hommes armés de kalachnikovs. Un des assaillants, fiché S, a été immédiatement neutralisé mais un deuxième serait toujours en fuite. Pendant que ces événements tragiques prenaient place, France 2 diffusait son émission "15 minutes pour convaincre", présentée par David Pujadas et Léa Salamé. L’ultime occasion pour les 11 candidats de convaincre les électeurs avant le premier tour qui aura lieu dimanche 23 avril. Mais l’émission a dû être interrompue pour laisser place à l’actualité qui chamboulait Paris.

Twitter s'enflamme

Mais cette interruption est intervenue 50 minutes après les faits, délai que les internautes ont trouvé bien long sur les réseaux sociaux. Sur Twitter de nombreuses personnes se sont indignées du fait que France 2 ne soit pas intervenue plus tôt, alors que toutes les chaînes d’information, BFM, LCI, CNews ou même CNN étaient toutes en édition spéciale et ce depuis plus d’une demi-heure. D’autres ont reconnu que David Pujadas et Léa Salamé se retrouvaient face à "une situation délicate" ne disposant que de très peu d’information et devant tout de même maintenir le cap de leur émission politique. Alors que l’information a été dévoilée lorsque Nicolas Dupont-Aignan quittait le plateau, les invités ont presque tous réagi, Emmanuel Macron étant le premier à exprimer son émotion.

Des personnalités se sont même exprimées sur Twitter afin de faire remarquer la lenteur de France Télévision, c’est le cas de Thomas Joubert qui a écrit "FranceInfo a (enfin) interrompu la retransmission de "15 minutes pour convaincre" pour laisser place à une édition spéciale #ChampsElysées". Julien Courbet, a lui profité du réseau social pour partager son angoisse, alors qu’il se trouvait dans un restaurant non loin de la célèbre avenue "Je n’ai jamais vécu une telle scène de panique on s’est réfugié dans des bureaux toutes les tables renversées par des gens pris de panique. "

Par Camille Esnault

Réagissez à l'actu people