TV

Fusillade des Champs-Élysées : la réaction très rapide de Donald Trump (Vidéo)

Fusillade des Champs-Élysées : la réaction très rapide de Donald Trump (Vidéo)

La fusillade intervenue jeudi 20 avril sur les Champs-Élysées a déclenché de nombreuses réactions des personnalités politiques françaises. À l’international les déclarations ont été également nombreuses, Donal Trump étant le premier à prendre la parole. Non Stop zapping vous en dit plus.

Après la fusillade de ce jeudi 20 avril sur les Champs-Élysées, qui a entraîné la mort d’un policier et blessé grièvement un deuxième, de nombreux hommes politiques français ont réagi. Les candidats à la présidentielle comme Benoît Hamon, François Fillon ou Jean-Luc Mélenchon ont fait part de leur émotion et de leur soutien aux forces de l’ordre, alors qu’Emmanuel Macron assurait qu’il saurait protéger le peuple français. François Hollande s’est également exprimé, tard dans la soirée, en précisant, avec de l’émotion dans la voix, que "Chacun comprendra que mes pensées vont vers la famille du policier tué, et également vers les proches des policiers blessés." Il a également convoqué un Conseil de défense qui s’est tenu dans la matinée du 21 avril. Le président de la République française a jouté qu’un hommage national serait rendu au fonctionnaire de police "lâchement assassiné".

"Une lâche et ignoble agression"

Si cette attaque touche la France et particulièrement Paris, les réactions internationales ont également été nombreuses. Le premier à s’exprimer sur le sujet, alors que les circonstances de l’attaque restaient encore incertaines, a été Donald Trump. Le président américain a présenté ses condoléances au peuple français lors d’une conférence commune avec le président du conseil italien, Paolo Gentiloni. Alors que l’organisation État islamique (EI) n’avait pas encore revendiqué la fusillade, le locataire de la Maison-Blanche a estimé qu’il s’agissait d’une "attaque terroriste" déclarant "cela ne s’arrête tout simplement jamais […] Nous devons être forts et vigilants, et je répète cela depuis longtemps."

Au niveau européen les messages adressés au président et au peuple français étaient marqués par la compassion et l’émotion. Angela Merkel a présenté ses condoléances au président Hollande "ma compassion va aux victimes et à leurs familles". Le président du Parlement européen, l’Italien Antonio Tajani a exprimé sa "solidarité" et "ses condoléances" via Twitter alors que le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy écrivait sur le même réseau social partager la douleur du peuple français "en ces temps difficiles". 

Par Camille Esnault

Réagissez à l'actu people