TV

Fusillade de Strasbourg : Les révélations chocs du criminologue Xavier Raufer (vidéo)

Fusillade de Strasbourg : Les révélations chocs du criminologue Xavier Raufer (vidéo)

24 heures après la fusillade qui a fait trois morts dans le centre de Strasbourg, le criminologue Xavier Raufer a fait mercredi soir sur Cnews des révélations inquiétantes sur le parcours du terroriste. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Mardi soir, la France a tristement renoué avec les affres du terrorisme en plein coeur de Strasbourg. En début de soirée, un individu a ouvert le feu en plein marché de Noël, tuant trois personnes et en blessant une dizaine d’autres. Rapidement, il est apparu que les forces de gendarmerie étaient intervenues dans la matinée au domicile du suspect, fiché S, sans que celui-ci ne soit présent. Un élément déjà assez embarrassant pour les forces de l’ordre auquel sont venus s’ajouter les révélations du criminologue Xavier Raufer mercredi soir sur Cnews. En plateau, celui-ci s’est en effet étonné d’un certain nombre de faits qui lui auraient été relatés par des policiers.

"Comment arrive-t-il à entrer à l’intérieur de la ville ?"

D’abord, Xavier Raufer a jugé étonnante la première déclaration du secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur Laurent Nunez. Celui-ci avait en effet dans un premier temps déclaré qu’il n’était pas sûr que le suspect soit un islamiste : "Avec les gendarmes qui vont l’arrêter le matin, il y a deux policiers de la DGSI (...) Enfin la DGSI ne se déplace pas pour des voleurs de poule". Dans un second temps, Xavier Raufer a révélé que le suspect avait pu au cours de la journée passer plusieurs points de contrôle sans être inquiété : "À 19h30, le pont du Corbeau, qui est un des deux grands ponts d’accès au centre de la ville de Strasbourg, est équipe d’une vidéosurveillance. Il traverse le pont et là, à l’entrée de la rue qui est en face de lui, il y a un barrage. Le barrage est composé de policiers qui vérifient les identités. À côté d’eux, il y a une camionnette dans laquelle il y a un ordinateur sur l’écran duquel se trouve le portrait de l’individu en question. Comment arrive-t-il à entrer à l’intérieur de la ville?".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people