TV

François Hollande : un gendarme tire par accident durant son discours, 2 personnes blessées (vidéo)

François Hollande : un gendarme tire par accident durant son discours, 2 personnes blessées (vidéo)

Un coup de feu a été tiré accidentellement par un gendarme durant le discours de François Hollande à Villognon (Charente). Le gendarme d'élite voulait changer de position de tir. Deux personnes ont été légèrement blessées. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Petit moment de panique ce mardi durant le discours de François Hollande en Charente. Un gendarme tireur d'élite positionné sur un toit a tiré accidentellement en changeant de position et blessé deux personnes : "La balle a frôlé le mollet d'une personne et fini sa course dans la jambe d'une autre" a confié une source au journal Le Figaro. On entend distinctement le coup de feu sur cette vidéo du discours du Président de la République. Ce dernier a interrompu son discours quelques secondes. "J'espère qu'il n'y a rien de grave" a déclaré François Hollande, avant de reprendre son discours, visiblement averti de la situation par son service de la sécurité. Etant donné le contexte de la France ces dernières années, la scène aurait pu facilement tourner à la panique.

Un serveur et un ouvrier blessés aux jambes

Le Président était à Villognon, en Charente, pour inaugurer la nouvelle ligne de TGV entre Tours et Bordeaux. Le coup de feu a heureusement été tiré à une centaine de mètres du podium d'où s'exprimait François Hollande. Les deux blessés, un serveur et un ouvrier selon les premières informations, se trouvaient sous le chapiteau où devait se tenir le cocktail d'après-discours. La vie des deux hommes ne serait visiblement pas en danger, et une enquête a été ouverte par le procureur de la République comme l'a déclaré le préfet de Charente Pierre N'Gahane. Le gendarme auteur de cette erreur pourrait donc être inquiété par la justice. En espérant qu'il n'était pas en train de faire un mannequin challenge sur le toit.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people