TV

Franck Dubosc papa : Il raconte la première insulte prononcée par son fils (vidéo)

Franck Dubosc papa : Il raconte la première insulte prononcée par son fils (vidéo)

De retour sur scène avec son spectacle "Fifty-fifty", Franck Dubosc a confié le mot d'encouragement systématiquement prononcé par ses enfants avant qu'il ne commence son show. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Invité sur le plateau de l'émission "C à vous", diffusée sur France 5 ce lundi 11 février, Franck Dubosc s'est confié sur sa vie de famille. L'humoriste est en effet le père de deux garçons : Raphaël 8 ans et Milhan 6 ans. Franck Dubosc est ainsi revenu sur une anecdote plutôt mignonne. Actuellement, celui qui est également acteur et à l'affiche du film "All inclusive" avec François-Xavier Demaison, mais aussi Josiane Balasko, est de retour sur les planches. Intitulé "Fifty-Fifty", le nouveau one-man-show de Franck Dubosc va se jouer dans toute la France jusqu'au 14 avril 2019. Au côté d'Anne-Elisabeth Lemoine, celui qui a épousé Danièle en 2009, la mère de ses enfants, a confirmé que ses Raphaël et Milhan l'appellent en face time, chaque soir de spectacle avant qu'il monte sur scène. La plupart des parents du monde entier essayent de transmettre des valeurs essentielles à leurs enfants, notamment en leur interdisant de prononcer des grossièretés.

Un papa insulté par son petit dernier

C'est notamment visiblement le cas de Franck Dubosc, puisque ses fils ont pris l'habitude de lui souhaiter "mince", avant qu'il ne se produise devant son public. Cette adorable alternative de la fameuse pratique, qui est censée porter bonheur et qui remonte au 19ème siècle, n'a néanmoins pas semblé suffire à ses enfants. "Ils me souhaitent 'mince', jusqu'au jour où il y a le grand qui m'a dit 'est-ce que je peux te dire le vrai mot ?'", explique-t-il, ajoutant que "leur maman ne veut pas qu'ils disent de gros mots". S'il a autorisé exceptionnellement ses fils à prononcer le mot "merde" pour que la chance soit de son côté durant le show, il ne s'attendait sûrement pas à se faire insulter par le petit dernier, comme il le raconte pendant l'interview.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people