TV

Franck Dubosc en larmes en parlant de la maladie de sa mère (vidéo)

Franck Dubosc en larmes en parlant de la maladie de sa mère (vidéo)

Lors de son invitation dans l'émission "On se retrouve chez Sabatier", Franck Dubosc a laissé transparaitre sa forte émotion en évoquant sa mère. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce samedi 6 avril, Franck Dubosc était invité dans "On se retrouve chez Sabatier", diffusé sur C8. Actuellement en promotion pour son spectacle "Fifty Fifty", qu'il va jouer du 7 au 14 avril au Dôme de Paris – Palais des Sports, l'humoriste de 55 ans s'est confié auprès de l'animateur de 67 ans. Sans détour, Patrick Sabatier a rapidement évoqué les premiers souvenirs de Franck Dubosc. Dévoilant des photos d'enfance du comédien et un ancien poème qu'il a écrit pour sa mère quelques minutes seulement après le début de l'émission, le journaliste a abordé sa relation avec ses parents. "Ton papa Lucien, pour lequel tu as toujours eu (…) beaucoup d'amour d'une façon un peu réservée", commence-t-il avant d'être repris par Franck Dubosc qui mentionne leurs anciens "conflits". Décidé à se lancer dans les confidences, celui qui a récemment réalisé le film "Tout le monde debout", dans lequel il joue au côté d'Alexandra Lamy et de Gérard Darmon, s'est visiblement un peu trop avancé. Rebondissant sur le sujet, Franck Dubosc poursuit la conversation. "En ce qui concerne ma mère, qui a été malade longtemps", déclare-t-il en balbutiant, interrompu dans son discours par l'émotion.

"Ma mère (…) c'est la plus importante"

"Je ne parle jamais d'elle en fait", lâche-t-il timidement en laissant échapper quelques larmes. "Ce poème-là c'était pour elle qui était à l'hôpital", explique Franck Dubosc la gorge serrée. Révélant que son père l'a accompagné dans cette épreuve qu'il a vécue à 8 ans, la star des films "Camping" regrette de ne pas vraiment s'en être rendu compte à l'époque, avant de devenir à son tour papa. "Je ne lui ai pas rendu ça. Tout cet amour qu'il nous a donné", développe-t-il en reconnaissant avoir été "ingrat" de trouver que "c'était tout à fait normal qu'il soit là, travaille et vienne le chercher". "Pour moi mon père, bah c'est mon père. Il n'y a pas le sentiment que j'ai avec ma mère. Je suis dans les jupons de ma mère tout le temps, c'est la plus importante" raconte Franck Dubosc qui n'est pas parvenu à "partager" équitablement son amour à ses deux parents. Son père est finalement décédé en 2002 alors qu'il souffrait de la maladie de Charcot.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people