TV

France - Bulgarie : Le retour en force de Kévin Gameiro (vidéo)

   / 5  
Gameiro marque son deuxième but
1
Gameiro marque son deuxième but
et se jette dans les bras de Griezmann
2
et se jette dans les bras de Griezmann
suivi du reste de l'équipe
3
suivi du reste de l'équipe
la combinaison des deux G fut gagnante
4
la combinaison des deux G fut gagnante
le public français était en folie
5
le public français était en folie

Hier soir face à la Bulgarie, Gameiro a fait ses preuves : celui qui n'avait pas été titulaire depuis cinq ans a marqué deux fois contre la Bulgarie. Une victoire pour la France, et une belle complicité affichée sur le terrain avec Griezmann. Focus sur Non Stop Zapping.

Gameiro n'avait pas été titulaire chez les Bleus depuis cinq ans. Il avait un peu été placé là par défaut, d'autres joueurs plus habitués à jouer dans l'équipe ayant raté le coche. Alors il ne fallait pas décevoir, il fallait faire ses preuves. D'autant qu'il savait qu'on serait plus exigeants avec lui. "J’ai 29 ans, plus de maturité et plus d’expérience. Quand on fait appel à toi, il faut être performant. Il faut savoir savourer ce genre de soirée et prendre le temps de jeu qu’on me donne.", a-t'il déclaré. Et performant, il l'a été : lors de ce match contre la Bulgarie aux éliminatoires de la coupe du monde 2018, Kévin Gameiro a marqué deux fois contre le camp adverse. "Il y avait presque de l'incrédulité dans son regard. On dirait qu'il se disait "Mais, c'est moi qui ai marqué deux buts comme ça au Stade de France? C'est moi qui suis si heureux ce soir?"", a commenté Grégoire Margotton. Deux buts que Gameiro doit peut-être aussi à sa complicité avec Griezmann : le duo a affiché une belle complicité sur le terrain, et fait couler beaucoup d'encre ce matin. 

Griezmann et Gameiro : une combinaison gagnante 

"Les GG flingueurs !", vient de titrer l'Equipe, en référence aux initiales de Griezmann et Gameiro. La presse a beaucoup repris ces deux lettres, emblématiques de ce match. En effet, ces deux buts de Gameiro étaient précédés par des passes de Griezmann. Le nouveau titulaire a déclaré à son propos : « Avec Antoine, on commence à avoir des habitudes. Ça fait deux mois qu’on se cherche en club, là, on s’est bien trouvés. Notre entente est naturelle, on est deux petits gabarits, on aime jouer au ballon, moi, je prends plus la profondeur, lui navigue dans les petits espaces." Cependant, Lloris a expliqué qu'il ne fallait pas croire que Gameiro n'avait été sélectionné que pour sa bonne complémentarité avec Griezmann : "On n'est pas surpris", a t-il déclaré. "Il est très bien depuis le début du stage, il est très à l'aise." 

Par Mandi Heshmati

Réagissez à l'actu people