TV

France 2 pointée du doigt pour un faux témoignage dans son JT de 13h : La chaîne présente ses excuses

France 2 pointée du doigt pour un faux témoignage dans son JT de 13h : La chaîne présente ses excuses

Le journal télévisé de 13 heures de France 2 a été pointé du doigt pour avoir diffusé un faux témoignage. Dans un reportage consacré au livret A et aux assurances vie, un homme censé être un témoin lambda est en fait un employé du groupe d'assurance Groupama. La chaîne a fait un erratum et présenté ses excuses dans l'édition de ce vendredi 31 juillet.

Ce jeudi 30 juillet, le site jeanmarcmorandini.com révélait qu'un faux témoignage avait été diffusé le midi même dans le journal télévisé de 13h. En effet, le JT s'intéressait dans cette éfition au livret A auquel les Français préfèrent de plus en plus l'assurance vie en matière de placements. Parmi les témoins, on découvre Jocelyn Bessone, un épargnant ayant choisi une assurance vie. Sur les documents présentés par celui qui est censé être un épargnant lambda, on peut clairement voir le logo de Groupama. Or, il s'avère que l'homme travaille pour le groupe mutualiste d'assurance. L'équipe du site de Jean-Marc Morandini a d'ailleurs retrouvé la page de Jocelyn Bessone sur le réseau professionnel Linkedin. Il y apparaît très clairement comme le "responsable Evénementiel chez Groupama Grand Est".

"Il s'agit là d'un manque de vigilance de notre part"

"Ces informations sont vraies. Nous avions déjà interviewé cette personne en décembre dernier, car il préparait sa retraite. Nous l'avions rencontré via la CFE CGC SNEEMA. Nous gardons des traces des profils de nos témoins. Nous l'avons à nouveau interrogé dans le journal d'aujourd'hui, mais en oubliant qu'il était salarié de cette société, dont il est responsable évènementiel. Il s'agit là d'un manque de vigilance de notre part. Demain, dans le journal de 13h, un erratum sera fait afin de présenter nos excuses pour ce manque de vigilance dont nous avons fait part" a déclaré la direction de France 2 contactée par la rédaction de jeanmarcmorandini.com.

Dans l'édition de ce 31 juillet, la présentatrice du journal télévisé de 13 heures, Marie-Sophie Lacarrau a donc été chargée de présentée les excuses de la chaîne. "Hier, nous vous avons parlé des alternatives au livret A dont le taux va baisser le 1er août. Dans notre reportage nous vous avons présenté le témoignage de cet épargnant, Jocelyn Bessone, qui a fait le choix de l'assurance vie. Cette personne nous l'avions déjà interviewée en décembre dernier dans le cadre d'un focus sur les cadres qui préparent leur retraite. Hier, nous avons ommis de préciser que ce témoin est aussi salarié de Groupama. Il travaille pour ce groupe d'assurance mais dans l'événementiel. Pas de conflit d'intérêt dans ce témoignage. Nous tenions à vous apporter cette précision, nous avons manqué de vigilance, nous vous prions de nous en excuser."

 

 

Réagissez à l'actu people