TV

France 2 : Le JT de 20h perturbé par des problèmes techniques, malaise en direct (Vidéo)

France 2 : Le JT de 20h perturbé par des problèmes techniques, malaise en direct (Vidéo)

La présentation du journal de 20h n’a pas été facile pour Laurent Delahousse ce samedi 8 avril. Alors que le présentateur était en plein direct, il a dû faire face à un problème technique qui a empêché la diffusion de deux reportages. Une séquence à découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Présenter le journal de France 2 le soir n’est pas forcément facile. Si Laurent Delahousse est bien évidemment très à l’aise dans cet exercice, le journaliste doit parfois faire face à des invités agacés. Cela a d’ailleurs été le cas le 19 mars dernier, alors que Laurent Delahousse recevait sur son plateau Emmanuel Macron. Ce dernier, agacé par une question du journaliste sur François Hollande, avait vivement répliqué : "Vous êtes amusants, vous tous. On m’a d’abord dit que j’étais un félon, on m’a ensuite dit que j’étais un fou dangereux et maintenant je redeviendrai un héritier. Contrairement à celles et ceux qui donnent des leçons, je ne dis pas de mal (…) François Hollande c’est quelqu’un que je connais bien et donc je n’ai jamais dit du mal de lui". Et ce samedi 8 avril, c’est un problème technique qui a perturbé le journal de Laurent Delahousse.

"On a un problème de magnétos ce soir"

Alors qu’il était en plein duplex avec Maryse Burgot, reporter qui couvrait le déplacement de Marine Le Pen en Corse, Laurent Delahousse a été contraint de reprendre la main lorsque le reportage sur les affrontements qui ont eu lieu avec les nationalistes de l’île ne s’est pas lancé : "Voilà, un problème de reportage, on vous retrouvera tout à l'heure peut-être Maryse. Autre information aujourd'hui, et elle concerne plusieurs enquêtes d'opinions qui font le constat d'une même tendance. Quatre candidats sont actuellement en train de se rapprocher à deux semaines du premier tour, Emmanuel Macron, Marine Le Pen, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon ne sont pas si éloignés", a annoncé Laurent Delahousse, avant de subir à nouveau un moment de malaise avec dix secondes de silence et un reportage qui ne s'est pas lancé : "On va maintenant essayer de revenir un petit peu en arrière. On a un petit problème de magnétos ce soir. On va aller maintenant sur les terres électorales. Notre rendez-vous comme chaque week-end avec des paroles de Français", a alors enchaîné Laurent Delahousse.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people