TV

Fort Boyard : Louisy Joseph à deux doigts de vomir en mangeant un poisson qui urine par la peau

Fort Boyard : Louisy Joseph à deux doigts de vomir en mangeant un poisson qui urine par la peau

Pour l'anniversaire des vingt-cinq ans de l'émission, Fort Boyard a mis les petits plats dans les grands, afin de faire vivre une aventure des plus difficiles à ses candidats. Parmi les nouvelles épreuves proposées, une est particulièrement compliquée à gérer pour les peoples venus tenter l’aventure, celle de Willy Rovelli. Et cette fois-ci c'est Louisy Joseph qui a dû subir cette épreuve pas comme les autres.

Cette année, l'émission mythique de France 2, Fort Boyard fête son vingt-cinquième anniversaire. Alors afin de marquer le coup, les dirigeants du programme ont tenu à intégrer de nouvelles épreuves. Et le moins que l'on puisse dire c'est que ces dernières sont toutes plus difficiles les unes que les autres. Parmi ces fameuses nouvelles épreuves, une est particulièrement difficile à gérer pour les people venus tenter l'aventure, celle de Willy Rovelli.

En effet, chaque semaine l'humoriste invite à manger deux candidats dans son petit restaurant du célèbre Fort. Dans l'émission qui sera diffusée exceptionnellement vendredi 14 août, c'est Louisy Joseph et Marc-Antoine Le Bret qui tentent de relever le défi.

Au menu : un poisson qui urine par la peau

Comme d'habitude Willy Rovelli s'est creusé la tête afin de faire manger à ses candidats, un plat des plus repoussants. Au menu de cette épreuve : un poisson préhistoire islandais ! Baptisée la carle, ce poisson à la particularité d'uriner par la peau … tout un programme pour Louisy Jospeh et Marc-Antoine Le Bret.

Alors que l'humoriste réussi sans trop de mal à ingurgiter le fameux poisson, de son côté Louisy Joseph a beaucoup plus de mal d'en faire de même. Prise de crise de nausées, la chanteuse est véritablement à deux doigts de vomir tout ce qu'elle a dans la bouche. Une épreuve gustative, que Louisy Joseph devrait se rappeler encore bien longtemps.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people