TV

Florent Pagny tacle les machistes dans Clique (Vidéo)

Florent Pagny tacle les machistes dans Clique (Vidéo)

Le chanteur Florent Pagny était l'invité ce jeudi 5 mars de l'émission "Clique". Il est revenu longuement sur une chanson de son nouvel album intitulée "Garçons" dans laquelle il s'en prend aux hommes machos. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

L'époque est à la rébellion, au MeToo et au féminisme. La donne a changé et les femmes prennent la parole. On l'a vu lors de la cérémonie des César où l'actrice Adèle Haenel a créé la sensation en quittant la salle au moment où était décerné le prix du meilleur réalisateur Roman Polanski. Quelques mois plus tôt, l'actrice avait accordé une longue interview à Médiapart dans laquelle elle révélait avoir été victime d'agressions sexuelles. La parole se libère et s'il y en a un qui ne la jamais vraiment fermé c'est Florent Pagny. Après avoir déclaré récemment sur RTL que le cannabis était bon pour la santé devant un Stéphane Bern médusé, il sort un nouvel album dans lequel il s'en prend aux hommes.

"On peut être des hommes sans devenir des gros cons"

Sur son nouvel album intitulé "Aime la vie", Florent Pagny évoque dans la chanson "Garçons" le machisme. Ce titre chanté en duo avec l'acteur Jean Reno n'y va pas par quatre chemins :"Les Don Juan, les Roméos, tous des pourris, tous des salauds. Il n'est nul besoin de garçon", chante ainsi Florent Pagny. Sur le plateau de "Clique", Mouloud demande alors au chanteur si l'on pourrait vivre sans femme. "Moi sans garçon, je peux gérer, lance le présentateur, mais sans femme non." Pour l'ex-jury de The Voice, il est impossible de vivre sans les femmes, mais le mieux est "de faire ensemble". Avec ce morceau explique Florent Pagny, il a voulu dénoncer les attitudes de certains de ces congénères qu'il n'apprécie guère.  "C'est l'extrême garçon, l'extrême machiste, là on peut devenir un gros con. On n'est pas obligé. On peut être des hommes sans devenir des gros cons", souligne le compagnon d'Azucena Caamaño.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people