TV

Fermeture des restaurants : Philippe Etchebest s'emporte contre Laurence Ferrari sur CNews (Vidéo)

Fermeture des restaurants : Philippe Etchebest s'emporte contre Laurence Ferrari sur CNews (Vidéo)

Au lendemain de l'allocution d'Emmanuel Macron concernant les trois prochaines étapes du déconfinement, Philippe Etchebest s'est rendu sur le plateau de "La Matinale" de CNews et n'a pas pu contenir sa colère face à Laurence Ferrari, ce mercredi 25 novembre.

Cette année 2020 est terrible pour tous. La pandémie de coronavirus a bouleversé la vie d'un grand nombre de personnes à travers le monde. Pour lutter contre la propagation de la covid-19, qui atteignait des chiffres alarmants ces dernières semaines, Emmanuel Macron a décidé de replacer la France en confinement le 28 octobre dernier. Depuis cette annonce, un mois a passé et le président de la République a évoqué les étapes clés du déconfinement ce mardi 24 novembre. A partir du samedi 28 novembre, tous les commerces pourront rouvrir en France. Le confinement pourra être levé à partir du 15 décembre, si le nombre de contaminations ne dépasse pas les 5000 cas par jour. Cependant, il faudra patienter jusqu'au 20 janvier pour espérer retourner au restaurant... Une annonce qui a mis de nombreux restaurateurs en colère, dont notamment Philippe Etchebest, qui est considéré comme l'un des portes-paroles de la profession.

Enragé

Cette pandémie de coronavirus entraine une crise économique sans précédent et de nombreux secteurs ne parviennent pas à survivre. C'est le cas des restaurateurs qui se retrouvent dans la tourmente. Ce mercredi 25 novembre, Philippe Etchebest était invité dans "La Matinale" de CNews et a répondu aux interrogations de Laurence Ferrari. "Il y a de quoi à être en colère, tout le monde ne se relèvera pas de cette histoire", a-t-il tout d'abord déploré, avant de poursuivre : "J'essaie pour survivre de faire de la vente à emporter pour payer les frais fixes parce que je n'ai eu le droit à aucune aide dans la mesure où je n'étais pas dans le seuil d'éligibilité. Il faut trouver des solutions." Face à cette réponse, la journaliste a demandé à son invité de quelle manière comptait-il "se réinventer ?". Un mot qui a provoqué la colère du chef...  

"J'ai horreur de ce mot"

Philippe Etchebest s'est emporté face à son interlocutrice : "J'ai horreur de ce mot ! J'ai horreur de ce mot 'réinventer'. On ne se réinvente pas, on s'adapte. On fait preuve de résilience, on essaye de trouver des solutions. On fait un métier de restauration, qui se veut convivial, un métier de passion. On crée un lien social, on fait à manger. Se réinventer, ça veut dire quoi ? Non, on s'adapte, mais il faut quand même trouver des solutions rapidement et qu'on rouvre vite !" Après le déconfinement, un tiers des restaurants risquent de fermer leurs portes... Une profession qui meurt à petit feu. 

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people