TV

Face à France : Jean-Marie Bigard regrette d’avoir soutenu Nicolas Sarkozy en 2007

Face à France : Jean-Marie Bigard regrette d’avoir soutenu Nicolas Sarkozy en 2007

ZAPPING - Sur le plateau de la nouvelle émission de Jean-Marc Morandini, Face à France, Jean-Marie Bigard a avoué qu’il regrettait d’avoir soutenu Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007.

Lors d’une prestation très osée où une femme exhibe sa poitrine sur scène, Alex Goude, l’animateur de La France a un incroyable talent, a une nouvelle fois lâché un jeu de mots dont il a le secret. En effet, se tournant vers la caméra il dit : "Si toi aussi ça t’étonne, réagit sur Twitter". Longtemps très proches, Matthieu Delormeau et Jean-Marc Morandini sont aujourd’hui en froid. C’est pourquoi, Cyril Hanouna a voulu profiter d’avoir Jean-Marc Morandini sur le plateau de TPMP pour les réconcilier. A la manière de Y a que la vérité qui compte, il demande à ce dernier s’il est prêt à ouvrir le rideau et à pardonner Matthieu Delormeau. Malheureusement, il refuse froidement. Un moment assez gênant. Ca chauffe dans Un diner presque parfait. Alors qu’il est le seul homme des candidats de la semaine, Aurélien décide de se mettre en caleçon pour son activité. Plutôt joli garçon, il fait tourner la tête de toutes femmes installées dans son canapé. Anaïs, elle, est totalement sous le charme. Dans Tout le monde veut prendre sa place, Nagui a tenu à tacler son ami Cyril Hanouna. Face à un candidat, il balance : "On a le sosie officiel de Cyril Hanouna mais en beau. Il fallait que je la fasse Cyril. Désolé, mais bon…". Le but du jeu des Z‘amours est de donner des réponses que sa moitié est censée connaitre mais un candidat n’a pas très bien compris le principe. En voyant la réponse de son amoureux, une jeune femme dit : "Mais c’est quoi ça ?" et ce dernier lui répond : "Je ne te l’ai pas raconté".

Jean-Marie Bigard ne veut plus avoir à faire avec la politique

Dans la nouvelle émission de Jean-Marc Morandini, Face à France, Jean-Marie Bigard est revenu sur le soutien qu’il avait apporté à Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’humoriste regrette profondément son acte. Au moment où Jean-Marc Morandini lui demande : "Vous n’êtes plus Sarkophile ?", Jean-Marie Bigard lui répond : "Non, maintenant je ne suis plus rien du tout ! J’ai arrêté, maintenant je n’y touche plus. C’est caca [la politique], il ne faut pas y toucher". Il donne ensuite son avis, très critique, sur la politique dans son ensemble : "Tout le monde dit tout et son contraire. Tous ne veulent, une fois qu’ils ont le pouvoir, que conserver le pouvoir". Un peu après, il revient sur son cas et jure qu’il ne se mêlera plus à la politique : "Quand j’avais vu Guy Bedos se mettre à genoux en disant : "S’il vous plaît, votez à gauche !", j’avais pensé que c’était une vraie erreur. Parce qu’on s’en fout, et moi, je suis tombé dedans comme un con et on ne m’y reprendra plus". Aujourd’hui, Jean-Marie Bigard ne veut qu’une chose, faire rire les gens !

Réagissez à l'actu people