TV

États-Unis : Un professeur évite une fusillade grâce à un câlin (vidéo)

États-Unis : Un professeur évite une fusillade grâce à un câlin (vidéo)

Ce lundi 21 octobre dans le "19/45" diffusé sur M6, nos confrères ont expliqué comment un professeur a réussi, aux États-Unis, à stopper un élève qui avait pour objectif de faire une fusillade. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Il suffisait d’un simple câlin… Ce lundi 21 octobre, nos confrères du "19/45" ont évoqué une affaire qui a particulièrement ému le monde entier. Depuis quelques heures, une vidéo tourne en boucle sur les réseaux sociaux. Venant des États-Unis, cette dernière a été prise par des caméras de vidéosurveillance du lycée de Parkrose, situé dans l’Oregon il y a plusieurs mois (le 17 mai exactement). Sur les images, on y voit un jeune homme rentrer dans l’établissement scolaire avec à la main une arme. D’un pas décidé, il marche dans les couloirs pour se diriger vers une salle de classe, s’apprêtant visiblement à ouvrir le feu. Alors qu’il rentre dans cette dernière, on voit les étudiants sortir précipitamment de la pièce, paniqués. Seul un homme ne cherche pas à s’enfuir : il s’agit de Keaton Lowe, le professeur, qui a aussitôt tenté d’agir.

"J’ai sauté sur le fusil"

Dans un calme olympien, le coach sportif parvient à désarmer l’étudiant de 18 ans. Tout se passe très vite et on peut voir l’enseignant parvenir à ses fins grâce à son self-control et à une simple… étreinte. Il n’en fallait apparemment pas plus pour convaincre le jeune homme de ne pas tuer ses camarades, de baisser son arme et de réaliser les conséquences de son geste. La vidéo fait le buzz depuis sa publication et pour cause… Un peu bienveillance peut parfois faire de vrais miracles. Interviewé par les médias américains, le professeur de sport a expliqué qu’il a "sauté sur le fusil". "Nous le tenions tous les deux à quatre mains. Les étudiants ont couru vers le fond de la classe. À ce moment-là,  je fais en sorte que le canon du fusil ne pointe pas vers les étudiants", raconte celui qui a ainsi sûrement sauvé la vie de nombreuses personnes.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people