TV

Essonne : Des policiers attaqués aux pavés et aux cocktails Molotov grièvement blessés (vidéo)

   / 5  
Les véhicules de quatre policiers ont été attaqués aux cocktails Molotov
1
Les véhicules de quatre policiers ont été attaqués aux cocktails Molotov
leur état témoigne de la gravité de l'attaque
2
leur état témoigne de la gravité de l'attaque
deux des quatre policiers sont blessés grave
3
deux des quatre policiers sont blessés grave
l'une d'entre eux est mère de famille, et entubée à l'hôpital
4
l'une d'entre eux est mère de famille, et entubée à l'hôpital
une caméra de surveillance serait l'objet de l'attaque
5
une caméra de surveillance serait l'objet de l'attaque

Quatre policiers ont été blessés dans une violente attaque aux cocktails Molotov et pavés. Focus sur Non Stop Zapping.

En Essonne, c'est quatre policiers dans deux voitures qui ont été attaqués hier soir. Tous blessés, deux d'entre eux sont dans un état grave. "Les six individus ont cassé les vitres avec des pavés et ont jeté des cocktails molotov à l'intérieur. Les véhicules ont donc pris feu, et il semblerait qu'ils aient essayé d'empêcher mes collègues de sortir", a déclaré Claude Carillo du syndicat alliance. Ce dernier précise : "l'une d'entre eux était une jeune mère de trois enfants. Elle et un autre collègue ont été emmené à l'hôpital, tous deux entubés. L'autre collègue est lui brûlé à 30%, c'est inadmissible." Les jeunes ont pris d'assaut les deux véhicules à un rond point. Si les policiers y stationnaient, c'est qu'on leur avait demandé de veiller sur une caméra qui n'est pas la bienvenue. 

L'objet de l'attaque : une caméra de surveillance très efficace

Cette caméra de vidéosurveillance placée au carrefour d'entrée de la grande borne est témoin de tous les trafics et vols. Bien évidemment, elle n'est du coup pas la bienvenue pour les voyous qui travaillaient ici. Comme Claude Carillo le raconte, certains d'entre eux se sont fait avoir par cette dernière. Ils ont donc décidé de la vandaliser, d'essayer de la faire disparaitre. La police est intervenue, elle a du la surveiller pour être sûrs que rien ne lui arrive. En protégeant la caméra, ils sont devenus les nouvelles cibles. François Hollande et Manuel Valls ont condamné cette attaque, et ont déclaré que des mesures exemplaires seraient prises. 

Par Mandi Heshmati

Réagissez à l'actu people