TV

Éric Zemmour et Éric Dupond-Moretti se clashent violemment sur l’immigration (vidéo)

Éric Zemmour et Éric Dupond-Moretti se clashent violemment sur l’immigration (vidéo)

Éric Zemmour et Éric Naulleau recevaient Éric Dupond-Moretti et François Bayrou dans Zemmour et Naulleau sur Paris Première ce 8 février. À l’occasion d’un échange sur l’immigration, Éric Zemmour et Éric Dupond-Moretti se sont violemment affrontés. Revoyez la séquence sur Non Stop Zapping.

Après Bernard Tapie, c’était au tour d’Éric Dupond-Moretti de s’attirer les foudres d’Éric Zemmour dans l’émission Zemmour et Naulleau, diffusée ce 8 février sur Paris Première. L’avocat, dont on a récemment appris la relation avec la chanteuse Isabelle Boulay, se présentait comme un Français de sang-mêlé, mettant en avant ses origines italiennes, et dénonçait les militants du Front national criant "on est chez nous" dans les meetings de Marine Le Pen.

Il n’en a pas fallu davantage pour exaspérer Éric Zemmour qui s’est d’abord mis à souffler bruyamment avant de lancer à son invité : "Vous êtes comme Bernard Tapie, vous êtes un ringard Dupond-Moretti ! Ce sont des arguments bidon des années 1980. C’est terminé ! Les faits parlent ! Aujourd’hui on n’est plus avec Platini et Yves Montand, on est avec des territoires qui ne sont plus en France, où on ne vit plus en France, où on ne vit plus comme des Français et à la française."

"arguments bidon"

Piqué au vif, l’avocat va d’abord se défendre en qualifiant d’"insupportables" les propos du polémiste avant de l’attaquer sur un terrain inattendu, celui de ses condamnations judiciaires. En 2016, Éric Zemmour a en effet été condamné en appel à 3 000 euros d’amende pour "provocation à la haine envers les musulmans" après ses propos tenus dans le journal italien Corriere Della Sera. Déjà en 2011 il avait été condamné pour avoir déclaré que "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes."

"Quel rapport ?" a rétorqué l’ancien chroniqueur de Laurent Ruquier tandis que le ton montait de plus en plus et que François Bayrou, également invité, peinait à se faire entendre. "Si les Arabes demain, les immigrés, et tous les gens qui sont venus ici se barrent, vous êtes dans la merde pour faire votre ménage ! Vous avez compris ?", a encore lancé l'avocat. "Argument bidon, de bobos, de bourgeois qui a besoin d'esclaves !" lui a répondu Éric Zemmour. Dupond-Moretti ajoutera encore qu’il n’est pas venu "pour se faire insulter." Une fois l’entretien conclu, il quittera même le plateau sans attendre la fin de l’émission et en ironisant : "Je vais prendre mon taxi arabe, là tout de suite." Éric Zemmour rigole. Il en a vu d’autres.

Par Charles Maurice

Réagissez à l'actu people