TV

Éric Dupond-Moretti s'emporte contre les députés à l'Assemblée nationale (vidéo)

Éric Dupond-Moretti s'emporte contre les députés à l'Assemblée nationale (vidéo)

Ce mercredi 8 juillet, le nouveau gouvernement a été confronté pour la première fois aux députés de l'Assemblée nationale. Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, s'est emporté face à quelques critiques. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Depuis l'annonce du nouveau gouvernement de Jean Castex, les passions se déchainent. La nomination de certains ministres a suscité de vives réactions et critiques, notamment celles d'Éric Dupond-Moretti et de Gérald Darmanin. Le ministre de la Justice était d'ailleurs attendu au tournant. Après avoir réalisé son premier discours lors de la passation de pouvoir, qui s'est déroulée ce mardi 7 juillet, il devait faire face aux députés ce mercredi midi, comme l'ensemble des ministres. Devant des membres de l'Assemblée nationale masqués, Éric Dupond-Moretti a perdu son sang-froid et s'est agacé face à quelques critiques de la part de certains députés...

"Vous me jugerez sur ce que j'ai fait"

Le baptême parlementaire du gouvernement ne s'est pas passé sans tension. La première prise de parole du nouveau ministre de la Justice à l'Assemblée nationale a été mouvementée. Il a été contraint de se défendre et s'est exprimé devant les députés, quelques peu agacé et remonté : "C'est compliqué pour moi, c'est une première. On ne juge pas des hommes sur des a-priori. Vous me jugerez sur ce que j'ai fait, quand je l'aurai fait. [...] Ma parole a été celle d'un homme libre, ma parole sera celle d'un homme de ce gouvernement. Je veux travailler avec vous tous, députés de la majorité comme de l'opposition. L'idée qu'on se fait de la Justice transcende les clivages". L'Acquittator, qui a été dézingué par Jordan Bardella et Marine Le Pen, a déjà annoncé les mesures qu'il comptait prendre, comme notamment la non -surpopulation carcérale et l'indépendance de la justice.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people