TV

Envoyé Spécial : Une rescapée de Daesh raconte l'horreur de Raqqa (Vidéo)

Envoyé Spécial : Une rescapée de Daesh raconte l'horreur de Raqqa (Vidéo)

Alors que de plus en plus de Françaises rejoignent la Syrie pour intégrer Daesh, les équipes d’"Envoyé Spécial" ont pu recueillir le témoignage choc de Marie, une jeune femme de 30 ans, qui a vécu un véritable enfer à Raqqa. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site non Stop Zapping.

Ce jeudi 2 février, les téléspectateurs vont pouvoir découvrir un témoignage choc dans "Envoyé Spécial" d’une Française qui est revenue de Daesh. Il y a quelques années, Marie, 30 ans, a cru à la mission humanitaire version Daesh au point de partir pour Raqqa avec son fils alors âgé de 5 ans. Mais sur place, la jeune femme a découvert un véritable enfer : "Dans la maternité où je suis allée pour aider, où j’ai pu constater le comportement assez choquant de ces femmes Occidentales, des européennes. Elles avaient de l’argent, des euros ou des dollars, donc elles avaient aussi ce pouvoir-là sur [les] femmes syriennes. Elles se comportaient… comme des personnes qui venaient coloniser, qui venaient apprendre à l’occupé ce que c'est que d’être un bon musulman. Elles percevaient les Syriennes comme des sous-femmes, des personnes à rééduquer".

Marie, prisonnière dans une "madâfa"

Rapidement, Marie décide de se rebeller mais elle finit par être enfermée avec son fils dans une "madâfa", une sorte de prison pour les femmes et les enfants. Et ces derniers devenaient rapidement très violents : "la plupart de ces jeunes garçons ou petits garçons étaient très turbulents, assez violents, quoi. Parce qu’ils avaient l’habitude de voir des scènes de combat ou autre, des scènes de décapitations ou autre que Daesh leur passait en permanence (…) On voyait des têtes coupées, des gens enfermés dans les cages en train de brûler, des femmes applaudissaient, éprouvaient beaucoup de plaisir à voir ces images-là". Le témoignage de Marie est à découvrir en intégralité dans Envoyé Spécial ce jeudi 2 février.    

 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people