TV

Envoyé Spécial : Ne pas accepter la polygamie est un manquement à l'Islam selon ce salafiste (Vidéo)

Envoyé Spécial : Ne pas accepter la polygamie est un manquement à l'Islam selon ce salafiste (Vidéo)

Ce jeudi 25 février, Envoyé Spécial dévoilait son nouveau numéro. Dans ce dernier, un reportage entier était consacré au salafisme. Alors qu'une journaliste de France 2 avait réussi à s'infiltrer auprès de salafistes, cette dernière a prétendu vouloir se marier à un homme pieu. Mais lors de cette rencontre arrangée, la journaliste va se rendre compte du discours très catégorique de cet homme, qui avoue vouloir suivre uniquement la charia. Et parmi ces regèles imposées, la polygamie est un fondement obligatoire selon cet homme. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Depuis les terribles attentats terroristes survenus à Paris le 13 novembre dernier, de nombreux reportages sur la radicalisation et l'Islam radical sont diffusés à la télévision française. Ce jeudi 25 février, France 2 dévoilait d'ailleurs son nouveau numéro d'Envoyé Spécial. Dans ce dernier un documentaire entier était consacré au salafisme.

Alors qu'il est très difficile pour des caméras de télévision d'infiltrer ce genre de groupe, une journaliste de France 2 a cependant réussi à s'approcher de femmes salafistes lors d'un regroupement organisé. Si cet événement était l’occasion pour ces femmes musulmanes de passer une après-midi ensemble, certaines essaient cependant de marier les hommes qui les entourent. Au détour d'une conversation, la journaliste de France 2 s'est d'ailleurs fait accoster par une des femmes présentes lors de cet événement. Alors que la journaliste a prétendu vouloir se marier à un homme pieu, cette dernière s'est vu arranger une rencontre avec un homme.

"ça fera de toi quelqu’un qui est sorti de l'Islam"

Pratiquant un Islam salafiste, cet homme a donc expliqué sa vision de la vie à la journaliste infiltrée. Selon lui, la femme doit se plier aux règles imposées par l'Islam, et donc écouter son mari, ne pas sortir quand bon lui semble ou encore rester à la maison pour entretenir son foyer. « Tu peux pas sortir sans demander l'avis du mari, ça sert à rien de sortir tout le temps avec tes copines. Il y a des priorités dans la vie, comme apprendre la religion, avoir de bonnes copines et délaisser les mauvaises. Quand il y a toutes les conditions qui te permettent de travailler, c'est à dire qu'il n'y a pas d'homme, que ça ne prend pas sur le temps familiale et de la religion, il n'y a pas de problème, on peut en rediscuter. »

Voyant le discours de ce salafiste convaincu, la journaliste a ensuite questionné "son futur mari" si la polygamie était quelque chose d’important pour lui. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les paroles de cet homme ont de quoi laisser perplexe. « Si jamais t'acceptes la loi d'Allah, comme quoi l'homme peut avoir plusieurs femmes, il n'y a pas de problème. Si tu refuses que ton mari ait plusieurs femmes, il n'y a pas de problème, c'est ta jalousie. Mais si tu renies le verset en disant : Moi je ne peux pas l'accepter. Là c'est grave, parce que tu auras rejeté ce qu'Allah aura autorisé, ça fera de toi quelqu’un qui est sorti de l'Islam. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people