TV

Envoyé Spécial – Mika : Victime de harcèlement à l'école, ses touchantes confessions

Envoyé Spécial – Mika : Victime de harcèlement à l'école, ses touchantes confessions

France 2 diffusait jeudi soir dans Envoyé Spécial un reportage consacré à l’un des phénomènes musicaux de la dernière décennie, Mika. L’occasion pour le coach de The Voice de se confier sur plusieurs sujets et de revenir sur le traumatisme de son enfance : le harcèlement dont il a été victime à l’école. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Si Mika est devenu en quelques années à peine l’un des chanteurs les plus populaires de la planète, tout n’a pas toujours été rose dans sa vie. Obligé de fuir le Liban, son pays natal, alors qu’il n’est encore qu’un nourrisson, c’est à Londres que l’interprète de Big Girl va passer son enfance. Mais scolarisé au lycée français de Londres, le jeune Mika va vivre un véritable enfer comme il l’avait confié en juin dernier à Marc-Olivier Fogiel dans Le Divan, sur France 3. Et la source de son malheur, c’est l’une de ses professeurs, dont il devient le souffre-douleur : "Elle faisait des choses destructrices avec moi et les autres enfants. Chaque fois que je parlais, je devais rester debout sur ma chaise pendant au moins une heure. Elle écrivait des comptines sur moi et une autre fille et tout le monde devait les réciter. C'étaient des choses atroces" se rappelait-il alors.

"Le harcèlement à l'école, ça ne te quitte jamais"

Et jeudi soir, Mika est revenu sur cette période compliquée de sa vie dans Envoyé Spécial, sur France 2. Alors que l’émission lui consacrait un long reportage au cours duquel elle l’a notamment suivi au contact des réfugiés syriens au Liban, le coach de The Voice est également une nouvelle fois revenu sur le harcèlement dont il a été victime étant enfant : "Le harcèlement à l’école, ça ne te quitte jamais. C’est quelque chose qui reste dans les gens pour le reste de leur vie. Je suis toujours quelqu’un qui ne se défend pas très bien face à ce genre de situations. Moi ça m’a donné l’envie de faire quelque chose d’autre. Je me suis dit qu’il fallait que je trouve la clé pour être accepté. Et pour moi, c’était la musique".

Réagissez à l'actu people