TV

Envoyé Spécial – Immigration clandestine : Une discussion Facebook entre deux passeurs Français dévoilée (Vidéo)

Envoyé Spécial – Immigration clandestine : Une discussion Facebook entre deux passeurs Français dévoilée (Vidéo)

Alors que les migrants sont de plus en nombreux à vouloir entrer sur le territoire européen, des Français ont décidé de devenir des passeurs et aident les migrants à rejoindre l'Angleterre. Alors qu'un réseau en Bretagne a été découvert, un skipper a accepté de dévoiler une conversation sur Facebook avec un autre passeur à l'époque des passages. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Ce jeudi 10 mars, l'émission Envoyé Spécial s'est penchée sur les passeurs Français qui aident les migrants à se rendre en Angleterre soit pour payer des dettes et des factures, soit pour arrondir leurs fins de mois. Alors qu'ils ont la plupart un casier judiciaire vierge, ces Français sont devenus des transporteurs de migrants sans visa et n'ont pas forcément le profil des délinquants. Pourtant, ils soutiennent des réseaux de passeurs bien moins innocents qu'il n'y paraît et ce délit est passible de cinq ans d'emprisonnement. L'enquête sur ces réseaux a démarré à la suite de l'arrestation du "gang des skippers" le 17 juin 2014. En tout, une douzaine de personnes, dont des skippers, ont été interpellées en Bretagne et placées en garde à vue. Ils sont soupçonnés d'avoir effectué au moins quinze allers-retours entre les côtes françaises et anglaises pendant deux ans. Au total, quatre cent clandestins d'origine albanaise auraient traversé la Manche.

 

Des passeurs qui sont amis

 

Engagés par des recruteurs souvent d'origine albanaise, les Français se révèlent être des amis d'enfance qui travaillent pour la plupart dans le milieu maritime. S'ils n'ont pas souhaité révéler comment ils ont été recrutés, l'un d'entre eux a accepté de fournir à l'émission de France 2 un échange de messages sur Facebook avec un autre skipper : "Il y a toujours un gars qui cherche un skipper pour envoyer 6 personnes en Angleterre, payé 5000 euros cash (…) Il faudrait un skipper plus le bateau pour envoyer les gars là-bas. Ce sont des clandestins en fait", écrit un passeur. "Tu les as vus ? Gueules de clandestins ou ça passe si ya un contrôle ? Ils ont des affaires ? Ils savent nager? Faut les déposer dans un port ou on peut les jeter avant la plage ?", répond alors le deuxième français. Au final, les deux skippers traverseront la Manche avec 6 clandestins et toucheront 3000 chacun. 

 

Réagissez à l'actu people