TV

Envoyé Spécial : Hasna Aït Boulahcen, parle de son cousin Abaaoud avant sa participation aux attentats de Paris (Vidéo)

   / 5  
Envoyé Spécial : Hasna Aït Boulahcen, parle de son cousin Abaaoud avant sa participation aux attentats de Paris
1
Envoyé Spécial : Hasna Aït Boulahcen, parle de son cousin Abaaoud avant sa participation aux attentats de Paris
Hasna Aït Boulahcen en juin 2015
2
Hasna Aït Boulahcen en juin 2015
Hasna Aït Boulahcen, la cousine d'Abaaoud contre les éxécutions commises par Daesh
3
Hasna Aït Boulahcen, la cousine d'Abaaoud contre les éxécutions commises par Daesh
Abdelhamid Abaaoud en Syrie
4
Abdelhamid Abaaoud en Syrie
Hasna Aït Boulahcen avoue vouloir partir en Syrie elle aussi
5
Hasna Aït Boulahcen avoue vouloir partir en Syrie elle aussi

Le 13 novembre dernier, la ville de Paris était l’hôtel de terribles attentats terroristes exécutés de façon simultanée. Alors qu’Abdelhamid Abaaoud et sa cousine Hasna Aït Boulahcen ont été abattus lors de l’assaut de Saint-Denis le 18 novembre, une vidéo de la jeune femme a été retrouvée. Dans cette dernière, Hasna Aït Boulahcen parle de son cousin, mais aussi de son envie de partir elle aussi, en Syrie. Non Stop Zapping vous en dit plus.

La France entière est marquée au fer rouge par les attaques terroristes survenues à Paris le 13 novembre dernier. En effet, cette nuit -là plusieurs attentats effectués de façon simultanée résonnent dans les rues de la capitale, laissant derrière eux un bilan très lourd. Alors qu’Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire de ces fameux attentats a été abattu lors de l’assaut des forces spéciales le 18 novembre dernier, sa cousine Hasna Aït Boulahcen a quant à elle été d’une grande aide dans la cavale de son cousin.

Les équipes d’Envoyé Spécial ont cependant réussi à se fournir un document rare. Une vidéo datant du mois de juin 2015, dans laquelle Hasna Boulahcen filmée par une amie, parle sans complexe de son cousin Abdelhamid Abaaoud« Abdehamid c'est mon cousin, voilà. C'est le fils de la sœur de ma mère. C'est vrai qu'il a été recherché et qu'il est toujours recherché par la police mondiale. Et pour moi, voilà, c'est mon cousin. »

"si c'est pour couper les têtes, je suis contre"

Et si Hasna Aït Boulahcen partage l’opinion de son cousin en ce qui concerne son voyage en Syrie, cette dernière est cependant contre les exécutions réalisées par Daesh« C'était son choix de partir en Syrie. Moi je pense que c'est un bon choix parce qu'il a voulu faire le djihad en Syrie. Par contre, moi je dis, les gens comme on voit dans les vidéos, si c'est pour couper les têtes, je suis contre, je vais pas dire que je suis pour, parce qu'Allah, il n'a jamais dit de couper des têtes. »

Alors que Hasna Aït Boulahcen a été exécutée elle aussi lors de l’assaut de Saint-Denis, la jeune femme de 26 ans ne cachait pas à cette époque son envie de partir en Syrie à son tour. « J'ai envie de partir en Syrie. La Syrie souffre, souffre tous les jours, comme la Palestine. Donc, je veux partir là-bas, et les aider, et faire un truc humanitaire, sans faire la guerre, sans être une terroriste. Oui, c'est vrai, j'ai envie de partir en Syrie. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people