TV

Enrico Macias, touché par le coronavirus, donne des nouvelles rassurantes (Vidéo)

Enrico Macias, touché par le coronavirus, donne des nouvelles rassurantes (Vidéo)

Le chanteur Enrico Macias a été infecté par le coronavirus et il a passé quelques moments difficiles. Il est revenu sur sa maladie dans l'émission "L'Heure des pros" ce vendredi 8 mai. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Le coronavirus n'épargne personne. Parmi les people touchés en France, le politique Christian Estrosi ou encore le chanteur Patrick Bruel. Ce dernier avait avoué début avril "avoir eu très peur" pour sa vie. Dès le début des symptômes, il a préféré s'isoler dans son appartement parisien, laissant sa femme et ses enfants partir dans leur maison familiale dans le sud de la France. Ce vendredi 8 mai, c'est le chanteur Enrico Macias qui a témoigné de la maladie dans l'émission L'Heure des pros sur Cnews. Interrogé par Pascal Praud, il a expliqué avoir contracté la maladie.

Traité aux antibiotiques

"J'ai eu des symptômes qui ne correspondaient pas à tout ce qu'on disait. Je n'ai pas eu de fièvre, je ne toussais pas mais j'ai eu des douleurs abdominales terribles", a raconté Enrico Macias qui s'estime chanceux. En effet, il n'a pas été hospitalisé. "J'ai fait une IRM des poumons et le coronavirus était dans mes poumons. On m'a donné un traitement d'antibiotiques dont j'ai oublié le nom. Heureusement, c'est parti après. J'ai refait une prise de sang et tout allait bien", précise l'intéressé. Le chanteur explique ensuite qu'il a passé 50 jours sans voir personne. "C'est le premier mois qui était très difficile. Je ne suis sorti que pour aller faire des examens", conclut Enrico Macias qui a passé beaucoup de temps au téléphone avec sa famille.

Alors que la France s'apprête à se déconfiner dès le lundi 11 mai, certains médecins craignent une deuxième vague de coronavirus. Un reconfinement n'est d'ailleurs pas à exclure si les chiffres étaient trop mauvais et la propagation du virus repartait à la hausse.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people