TV

Enquête Exclusive : Olivier Corel "l'Emir blanc", minimise les actes de Mohamed Merah (Vidéo)

   / 5  
Enquête Exclusive : Olivier Corel
1
Enquête Exclusive : Olivier Corel "l'Emir blanc", minimise les actes de Mohamed Merah
Artigat, commune où vit Olivier Corel
2
Artigat, commune où vit Olivier Corel
Olivier Corel dit l'Emir Blanc
3
Olivier Corel dit l'Emir Blanc
Olivier Corel filmé en caméras cachées face au frère de Mohamed Merah
4
Olivier Corel filmé en caméras cachées face au frère de Mohamed Merah
Abdelghani Merah, le grand frère du terroriste Mohamed Merah
5
Abdelghani Merah, le grand frère du terroriste Mohamed Merah

Au cours du mois de mars 2012, Mohamed Merah défraie la chronique en abattant de sang froid plusieurs personnes dont des enfants scolarisés dans une école juive de Toulouse. Et si le terroriste a été abattu par les forces de police, ce dernier avait avant ces actes été proche d'un certain Olivier Corel. Connu sous le pseudonyme de l’Émir Blanc ce dernier est un islamiste radical qui n’hésite pas à recevoir des terroristes à son domicile d'Artigat. Filmé en caméras cachées Olivier Corel minimise les actes de Mohamed Merah face à son frère. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Tout le monde s'en rappelle encore. Au courant du mois de mars 2012, Mohamed Merah défraie la chronique et pour cause. En effet, ce toulousain alors âgé de 23 ans, commet plusieurs crimes terroristes dans la région de Toulouse. Après avoir assassiné de sang froid des militaires français, Mohamed Merah se rend devant une école juive de la ville rose, et abat plusieurs personnes, dont des enfants.

"Il a fait des bêtises"

Alors que Mohamed Merah a été abattu par les forces de l'ordre, le grand frère de Mohamed Merah, Abdelghani Merah a tenté de trouver des réponses auprès d’un homme qui était très proche de son petit frère. Ce dernier n'est autre qu'Olivier Corel, plus connu sous le pseudonyme de l’Émir Blanc. Filmé en caméras cachées, ce dernier minimise les actes du terroriste Mohamed Merah, dont il partageait clairement les idées. « Ton frère, pais à son âme, a été tué. Les enfants qu'il a tué ils sont au paradis. Les journalistes voulaient que je parle mal de Mohamed. Je ne pouvais pas parler mal de Mohamed, c'est impossible. Il a fait des bêtises, des conneries. C'est la faute de tout le monde. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people