TV

Enquête Exclusive - Béziers : Ces trafiquants de drogues narguent ouvertement la police (Vidéo)

Enquête Exclusive - Béziers : Ces trafiquants de drogues narguent ouvertement la police (Vidéo)

Ce dimanche 13 mars, M6 diffusait un nouveau numéro d'Enquête Exclusive. Ce dernier était d'ailleurs entièrement consacré à la ville de Béziers. Alors que Robert Ménard a été élu maire de la ville en avril 2014, ce dernier a décidé d'opérer de grands changements dans sa ville. Et si le trafic de drogues est l'un de ses chevaux de bataille, en réalité les trafiquants sont toujours présents et se moquent toujours plus de la police, malgré des contrôles plus fréquents. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Comme tous les dimanches soirs, M6 diffusait ce 13 mars un nouveau numéro d'Enquête Exclusive. Cette fois-ci, Bernard de La Villardière a posé ses valises à Béziers dans le sud de la France. Car depuis la nomination de Robert Ménard en tant que maire de la ville, Béziers a subi de nombreux changements.

Soutenu par le Front National, Robert Ménard a décidé de nettoyer le centre-ville de Béziers de toutes les populations qui selon lui, pourraient être dangereuses, comme la communauté gitane, qui n'a plus le droit par exemple de se trouver dans le centre de la ville de Béziers.

Cannabis, cocaïne, le trafic est toujours présent à Béziers

Mais il y a un tout autre point noir que Robert Ménard tente d'effacer de sa ville, le trafic de drogues. Alors que la police municipale de Béziers sillonne dorénavant la ville armée, et ce 24h/24, les trafiquants de drogues de leur côté ne semblent pas réellement traumatisés par ces changements. En effet, les caméras d'Enquête Exclusive sont allées à la rencontre de jeunes d'un quartier sensible de la ville. Entre cocaïne, marijuana et barrettes de cannabis, ces trafiquants de drogues brassent toujours autant d'argent qu'avant la nomination de Robert Ménard à la tête de la ville.

Joueurs et provocateurs, les trafiquants de drogues de ce quartier chaud de Béziers se sont même équipés de Citroën C3, comme les policiers de la BAC. Et afin de toujours plus narguer les agents des forces de l'ordre, ces petits délinquants se sont également équipés de gyrophares. Alors que Robert Ménard a décidé de frapper un grand coup, il semblerait qu'en réalité, les petits trafics continuent tranquillement de se faire dans les rues de Béziers.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people