TV

Enquête Exclusive : Bernard de la Villardière refoulé à la frontière du Venezuela, la vidéo dévoilée

Enquête Exclusive : Bernard de la Villardière refoulé à la frontière du Venezuela, la vidéo dévoilée

Dimanche 29 janvier, Bernard de la Villardière présentait un nouveau numéro d’"Enquête Exclusive". Et cette semaine, le journaliste et ses équipes se sont intéressés au Venezuela, qui vit actuellement une situation économique et humanitaire déplorable sous la présidence de Nicolás Maduro. Mais visiblement, les caméras ne sont pas les bienvenues. Bernard de la Villardière a été refoulé à la frontière comme Non Stop Zapping vous le montre.

Pour son nouveau numéro d’"Enquête Exclusive", Bernard de la Villardière et ses équipes se sont rendus au Venezuela pour se rendre compte sur place des désastres du régime mis en place par Hugo Chavez (décédé en 2013). Et avec l’actuel président, Nicolás Maduro, la situation est loin de s’arranger. Et durant le reportage, vous avez pu voir que Bernard de la Villardière a été tout simplement refoulé à la frontière du Venezuela. Dès qu’on sort une caméra à Caracaras, c’est pire qu’à Téhéran. On nous tombe dessus. A Paris, notre demande de visa avait été refusée, et nous avions décidé d'embarquer comme simples touristes pour Caracas, mais nous avons malheureusement dû prendre un vol retour direct !", a ainsi expliqué Bernard de la Villardière à "Télé Loisirs".

Bernard de la Villardière obligé de rentrer à Paris

Puis, Bernard de la Villardière n’a pas hésité à tacler Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon. "Le socialisme utopique peut mener à des catastrophes (…) C’est un vrai scandale, qui est une tragédie humanitaire. On montre à quoi mène le socialisme du rêve incarné aujourd’hui par des gens comme Benoît Hamon par exemple. Mais aussi par monsieur Mélenchon qui est un grand ami de Chavez sans doute parce qu’il est reçu là-bas à bras ouverts dans des villas climatisées et nourri, logé par le régime à titre gracieux, ce qui lui permet aujourd’hui de soutenir ce régime immonde." Et ce reportage a d’ailleurs été très bien accueilli sur les réseaux sociaux. Même Enora Malagré, qui est en "guerre" avec Bernard de la Villardière, a apprécié le reportage. Et bah enfin un @EnqueteExclu passionnant ! Enquête incroyable au Venezuela ! Bravo ! Cômme quoi...", a tweeté. 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people