TV

En quête d’actualité : La vérité sur le logement social de Jean-Pierre Chevènement

En quête d’actualité : La vérité sur le logement social de Jean-Pierre Chevènement

ZAPPING - Dans En quête d’actualité dédié aux "pistons et aux avantages", on apprend que l’ancien ministre, Jean-Pierre Chevènement, profite d’un logement social dans le très chic quartier du Panthéon depuis 32 ans.

Une candidate des Reines du Shopping s’est faite tristement remarquée en sabordant complètement son shopping. Après n’avoir trouvé aucune tenue à son goût, cette dernière est arrivée sur le podium de défilé avec un accoutrement hors-thème. Un concurrente lui dit alors : "C’est dommage que tu n’ais pas profité de cette journée pour t’amuser" mais la candidate du jour lui répond : "C’était une journée de m****". Dans Touche pas à mon poste, Matthieu Delormeau a raconté que lors de sa première relation sexuelle, sa partenaire lui avait lancé : "Honnêtement, tu es touchant mais c’était nul". Jean-Luc Reichamnn a bien fait rire le public des 12 coups de midi en faisant un peu sa gym sur l’air du générique de Gym Tonic, "Toutou Youtou". Les humoristes Norman et Fary se sont amusés à imiter plusieurs personnalités politiques sur le plateau du Grand Journal. Après avoir dit que Les Guignols leur manquaient, les deux trublions se sont mis des masques de Dominique Strauss-Kahn et François Hollande sur le visage pour faire une blague un peu facile. Le philosophe Raphaël Enthoven, également présent sur le plateau, n’a pas eu l’air d’apprécier.

Le loyer ridicule de Jean-Pierre Chevènement

Dans un sujet appelé "Pistons, avantages… Touche pas à mes privilèges !", En quête d’actualité a révélé que le sénateur et ancien ministre, Jean-Pierre Chevènement, profite d’un très bel appartement dans un célèbre quartier parisien pour quasiment rien. "Si le piston n’est plus possible, en principe, un certain nombre de personnes qui ont décroché leurs appartements à l’époque où il suffisait de connaitre quelques personnes bien placées à la mairie, sont encore aujourd’hui dans les murs. Comme par exemple, Jean-Pierre Chevènement. Après avoir obtenu son 5 pièces dans le XVIIème arrondissement, en 1981, il a été relogé deux ans plus tard dans un autre logement à loyer libre, cette fois, dans le prestigieux quartier du Panthéon. 32 ans plus tard, il y habite toujours ». On apprend également que Jean-Pierre Chevènement a "en revanche, accepter que son loyer augmente pour atteindre de 2000€ pour un 100 m2, ce qui reste quand même 30% en dessous des prix du marché. Comme lui, environ un millier de locataires qui ont décroché leur appartement, quand le revenu ne rentrait pas en ligne de compte, profitent toujours de ces loyers très réduits". 

Réagissez à l'actu people