TV

Emmanuel Macron – L’Emission politique : François Fillon moqué par le candidat (Vidéo)

Emmanuel Macron – L’Emission politique : François Fillon moqué par le candidat (Vidéo)

Emmanuel Macron a dû répondre aux questions de David Pujadas et Léa Salamé sur sa campagne. Il profite de la chronique de Charline Vanhoenacker pour tacler François Fillon et ses costumes de luxe. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur le site Non Stop Zapping.

Le jeudi 6 avril dernier, David Pujadas et Léa Salamé recevaient Emmanuel Macron dans "L’Emission politique". Quelques jours après "Le Grand Débat", le candidat se retrouvait seul face aux Français. Sur le plateau, il revient sur son programme et ses projets. Il l’affirme : il ne gouvernera pas "avec ceux qui ont gouverné" ; une révélation claire et nette. Emmanuel Macron a eu du mal à se défendre face à François Ruffin, le rédacteur en chef du journal "Fakir". Celui qui va se présenter aux élections législatives reproche à l’homme politique son manque de soutien à l’égard des ouvriers de l’usine Whirpool d’Amiens, menacée de fermeture dans la ville dont il est originaire. Emmanuel Macron met très vite un terme à cet échange et Non Stop Zapping vous dévoilait cette séquence pleine de tensions.

"Je ne suis plus le principal expert des costards"

Comme chaque semaine, Charline Vanhonacker doit conclure le programme avec une pastille humoristique. Les hommes et femmes politiques ne réagissent pas toujours bien aux blagues de la journaliste de France inter et Charline Vanhoenacker avait ridiculisée Marine Le Pen sur le plateau. "Le moment où vous êtes le moins flou, c’est quand vous êtes en Une de Paris Match", explique-t-elle en mettant en avant Brigitte Macron. Tout au long de la chronique, l’homme politique en profite pour tacler François Fillon, impliqué dans des affaires de conflits d’intérêts, en raison de ses étranges cadeaux luxueux. "Moi, j’ai fait des bêtises, même si j’assume totalement la phrase à l’époque qui avait choqué, mais c’était dans le vif du propos, mais je ne suis plus le principal expert des costards", explique-t-il.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people