TV

Emmanuel Macron : "Il n’y a jamais eu de malaise avec François Hollande" (vidéo)

   / 5  
Emmanuel Macron :
1
Emmanuel Macron : "Il n’y a jamais eu de malaise avec François Hollande"
Emmanuel Macron aux commémorations du 8 mai
2
Emmanuel Macron aux commémorations du 8 mai
Emmanuel Macron au micro de France 2 le 8 mai
3
Emmanuel Macron au micro de France 2 le 8 mai
Emmanuel Macron se rendra à Orléans pour rendre hommage à Jeanne d'Arc
4
Emmanuel Macron se rendra à Orléans pour rendre hommage à Jeanne d'Arc
Marie Drucker présentait l'émission consacrée aux commémorations du 8 mai sur France 2
5
Marie Drucker présentait l'émission consacrée aux commémorations du 8 mai sur France 2

Emmanuel Maron était ce dimanche matin aux côtés de François Hollande comme le reste du gouvernement pour assister aux commémorations du 8 mai. Interrogé au micro de France 2, il en a profité pour assurer qu’il n’y avait jamais eu de malaise entre lui et le président de la République. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Un mois après le lancement de son mouvement, En marche, Emmanuel Macron a assisté dimanche matin aux commémorations du 8 mai aux côtés de François Hollande, Manuel Valls et du reste du gouvernement. Pas forcément en odeur de sainteté à gauche depuis quelques mois, le ministre de l’Economie avait tout de même récemment semblé soutenir le président de la République en vue de 2017 : "s’il prend une décision audacieuse, qu’il explique ce qu’il fait, il pourrait être en position de gagner" avait-il déclaré à la télévision britannique il y a quelques jours. Et ce dimanche, c’est au micro de France 2 qu’Emmanuel Macro a réagi aux rumeurs de tensions entre lui et le chef de l’Etat : "Il n’y a jamais eu de malaise avec François Hollande. Il ne faut pas croire tout ce que vous pouvez lire. Je serai en tribune avec les membres du gouvernement et je me rendrai ensuite à Orléans pour cette belle fête populaire" a-t-il déclaré.

"Un discours de sens, d'histoire, de mémoire..."

Cette visite à Orléans pour rendre hommage à Jeanne d’Arc, beaucoup ne la comprennent pas et certains y voient même une façon de se démarquer du président de la République et de son gouvernement. Des accusations auxquelles Emmanuel Macron a répondu : "Je pense que Jeanne d’Arc fait partie de l’histoire de France, c’est un jour de commémoration et notre histoire s’inscrit à travers les siècles. Il y a le 8 mai 1945 et il y a le 8 mai d’Orléans". Quant à savoir s’il cherche à poser les fondations pour une ambition plus personnelle, Emmanuel Macron a botté en touche : "J’irai prononcer un discours de sens, d’histoire, de mémoire … Ni plus, ni moins. C’est déjà beaucoup parce que ça fait partie de notre histoire".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people